En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 870.64 PTS
+1.59 %
4 870.50
+1.57 %
SBF 120 PTS
3 883.66
+1.62 %
DAX PTS
11 129.60
+1.93 %
Dowjones PTS
24 370.10
+0.67 %
6 718.45
+0.00 %
1.140
+0.13 %

Fesneau: "que le dialogue se noue" dans le grand débat

| AFP | 212 | Aucun vote sur cette news
Marc Fesneau quitte l'Elysée le 26 novembre 2018
Marc Fesneau quitte l'Elysée le 26 novembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau, s'est dit persuadé dimanche qu'Emmanuel Macron va "trouver les mots" pour que "le dialogue se noue" avec en particulier "les gilets jaunes", dans le grand débat qui sera lancé mardi.

"Il y a une exigence: celle de redialoguer avec les Français, poser sur la table un certain nombre de sujets et faire en sorte qu'on puisse avancer avec eux", a déclaré le ministre au lendemain de l'acte 9 des "gilets jaunes", lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

"Pour qu'on puisse avancer, il faut que les choses puissent se faire dans le respect - le respect qu'on doit aux gens qui portent des revendications, à ceux qui ne les portent pas aussi", et ainsi "qu'on puisse regarder la diversité du peuple français", a souligné ce ministre MoDem.

Dans sa lettre aux Français qui doit être rendue publique lundi, Emmanuel Macron va donner "les élements et le cadre" de ce débat qui est "un élément inédit dans l'histoire française", a relevé M. Fesneau.

Selon lui, "le président de la République va trouver les mots, j'en suis certain, pour faire en sorte que le dialogue puisse se renouer". Il va "dire dans quels principe et dans quelle démocratie nous vivons" et "ce à quoi les Français sont attachés", liberté, égalité, fraternité, notamment.

D'après M. Fesneau, il est possible de "tenir compte de ce que disent les Français en continu et tenir un cap" fixé en 2017 lors de la présidentielle.

Faut-il dissoudre l'Assemblée nationale ? "Il n'y a aucune difficulté à retourner devant les Français mais on ne va pas y retourner dès qu'il y a un écueil", répond le ministre des Relations avec le Parlement.

Et consulter les Français par référendum ? "Je n'ai pas peur du référendum" mais "sur quoi, on verra à l'issue du grand débat", répond-il.

"Il me semble que les questions institutionnelles sont des questions dont nous pouvons saisir directement les Français", développe M. Fesneau en citant le vote blanc, le nombre de parlementaires et la proportionelle.

Il rejette "un référendum avec 28 ou 30 questions", parmi lesquelles le rétablissement de l'ISF demandé par des "gilets jaunes": l'enjeu est celui "de la justice fiscale, au-delà de l'ISF", juge-t-il.

De même sur la limitation à 80 km/h sur les routes, "je vois bien les écueils" et "on a besoin d'évaluer la mesure", ajoute le ministre.

reb/dch

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

IDI, groupe coté spécialiste du capital investissement, a pris une participation minoritaire dans Group Label pour un investissement en fonds propres de 12 millions d’euros. Group Label…

Publié le 18/01/2019

Neopost annonce la nomination de Martha Bejar (57 ans), experte américaine dans le domaine des logiciels, en qualité d’administratrice indépendante au Conseil d`administration et ce, à compter…

Publié le 18/01/2019

American Express a dévoilé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes. L'établissement de crédit a réalisé au quatrième trimestre 2018 un bénéfice net de 2,01 milliards de dollars,…

Publié le 18/01/2019

Le titre se retourne à la hausse au-dessus du support à 24.64 euros. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50 séances sont sur le point d'effectuer un croisement…

Publié le 18/01/2019

Casino bondit de 6,55% à 38,58 euros, après avoir publié des chiffres d’activité rassurants pour le quatrième trimestre, dans un contexte économique marqué par le mouvement des " Gilets…