5 281.58 PTS
-
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
-
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 963.58
+1.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

"Fainéants": "Il y a forcément une part de mépris", juge Faure

| AFP | 323 | Aucun vote sur cette news
Le président du groupe
Le président du groupe "nouvelle gauche" Olivier Faure parle aux journalistes le 28 juin 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Le président des députés Nouvelle gauche Olivier Faure (PS) a jugé lundi que, "qui qu'il ait visé, il y a forcément une part de mépris" dans les propos d'Emmanuel Macron vendredi à Athènes, où il avait évoqué des "fainéants" s'opposant à sa politique de réformes

"Qui qu'il ait visé, il y a forcément une part de mépris et ce n'est pas nouveau chez Emmanuel Macron (...) On se souvient qu'il a une difficulté à ne pas afficher à certains moments son agacement et son mépris pour une partie de la population", a déclaré Olivier Faure sur LCP.

"Et donc, ce peuple qui l'a choisi, il ferait bien de le choisir lui aussi et donc de comprendre que son rôle n'est pas de défier, mais au contraire de fédérer des Français qui ont cherché à travers son élection à en faire celui qui pouvait emmener le pays vers son avenir", a-t-il poursuivi.

"Qui qu'il ait visé, qu'il s'agisse des Français qu'il considère comme des fainéants ou qu'il s'agisse des prédécesseurs, dans les deux cas il se méprend", a jugé le député. "Sur les Français, il se méprend parce que les Français ont fait beaucoup d'efforts (...) S'il s'agit du gouvernement précédent, il faut rappeler quand même qu'il en était lui-même un membre illustre dans la précédente législature et donc je ne suis pas sûr qu'il ne se soit pas accusé lui-même".

Emmanuel Macron avait déclaré vendredi à Athènes: "Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes", sans évoquer de cibles spécifiques. Le chef de l'Etat a déclaré lundi à Toulouse qu'il ne regrettait "absolument pas" d'avoir prononcé le mot "fainéants", malgré la polémique que ce terme a déclenchée.

Il a précisé que le mot "fainéants" visait "tous celles et ceux qui pensent qu'on ne doit pas bouger en Europe et en France".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS