En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.98 PTS
+0.00 %
5 317.0
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 247.11
-
DAX PTS
12 168.74
-
Dowjones PTS
25 776.61
-0.39 %
7 420.66
+0.00 %
1.115
-0.04 %

Européennes: Loiseau étrille les "copyrights" de certaines "féministes"

| AFP | 261 | 1 par 1 internautes
Nathalie Loiseau en meeting à Strasbourg, le 11 mai 2019
Nathalie Loiseau en meeting à Strasbourg, le 11 mai 2019 ( FREDERICK FLORIN / AFP/Archives )

La tête de liste de la majorité Nathalie Loiseau a défendu mardi son "Pacte Simone Veil" pour l'égalité femmes-hommes, en étrillant au passage certaines "féministes" qui préfèrent les "copyrights" à la "contagion positive" de leurs idées.

"Le but ce n'est pas le copyright mais la contagion positive", a lancé Mme Loiseau en préambule d'une rencontre sur l'égalité femmes-hommes à Paris.

Aux côtés de la secrétaire d’État Marlène Schiappa, Mme Loiseau a déploré les "minces agitations" qui ont entouré sa proposition d'instaurer un "Pacte Simone Veil" en Europe destiné à "harmoniser par le haut les droits des femmes".

L'association "Choisir la cause des femmes", présidée par l'avocate féministe Gisèle Halimi, avait protesté dans le Journal du Dimanche en arguant que Mme Loiseau et Mme Schiappa "se sont par effraction arrogé le droit de reprendre le principe" de l'Européenne la plus favorisée, porté par cette association.

"Vous avez parfois des féministes qui disent: +cette idée elle est à moi. Donc je ne veux pas qu'elle marche, je veux la garder pour moi+, s'est désolée Mme Loiseau.

"Je suis féministe depuis très longtemps. Et à chaque fois que j'ai entendu une idée, une proposition que j'avais faites, reprises par quelqu'un d'autre, je me suis dit: j'ai gagné ! Et si quelqu'un d'autre pense que c'est son idée, j'ai doublement gagné, puisque j'ai convaincu et l'idée a fait son chemin", a-t-elle insisté.

Mme Loiseau a aussi assuré avoir "demandé à Jean Veil", placé en 78e position sur la liste de la majorité, "l'autorisation d'utiliser le nom de sa mère".

La cheffe de file LREM-MoDem est également revenue spontanément sur les images de campagne "où il n'y avait que des hommes blancs" qui ont suscité une petite polémique, mettant notamment en scène le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin avec des élus locaux.

"Même au sein de la liste Renaissance, il ne faut jamais se croire exemplaire", a-t-elle ironisé.

Elle s'est enfin inquiétée de constater que "les femmes votent beaucoup moins aux élections européennes que les hommes". "Si la transition écologique concerne moins les femmes que les hommes, il faut m'expliquer pourquoi", a-t-elle lancé.

Mme Loiseau, proche d'Alain Juppé, a reçu le soutien de l'épouse de l'ancien Premier ministre Isabelle Juppé. "Il y a urgence à se mobiliser pour éviter tous ces tableaux assez terribles qui sont en train de se dresser devant nous", a plaidé Mme Juppé à 12 jours du scrutin.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2019

Changement de dénomination...

Publié le 23/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 23/05/2019

Gecina allonge la maturité moyenne de la dette du Groupe...

Publié le 23/05/2019

Approbation de l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d'Administration...

Publié le 23/05/2019

Retour d'Assemblée générale...