Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
8 167.50 PTS
-0.26 %
8 133.0
-0.17 %
SBF 120 PTS
6 192.19
-0.28 %
DAX PTS
18 704.42
-0.18 %
Dow Jones PTS
40 003.59
+0.34 %
18 546.23
-0.06 %
1.087
-0.01 %

Européennes: les zemmouristes prônent la suppression de la Commission et une "triple frontière"

| AFP | 336 | 5 par 1 internautes
Marion Maréchal, tête de liste des zemmouristes de Reconquête! pour les élections européennes, présente le programme du parti, le 13 mai 2024 à Paris
Marion Maréchal, tête de liste des zemmouristes de Reconquête! pour les élections européennes, présente le programme du parti, le 13 mai 2024 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP )

Marion Maréchal, tête de liste des zemmouristes de Reconquête! pour les élections européennes, a présenté lundi ses "92 propositions" en appelant notamment à la suppression de la Commission européenne et à la mise en place d'une "triple frontière".

"Le consensus de centre gauche fédéraliste qui règne en maître depuis 1979 est sur le point d'être balayé par les forces de droite conservatrice et nationale auxquelles nous appartenons", a fait valoir Mme Maréchal.

La tête de liste a noué une alliance avec l'un des deux groupes d'extrême droite du Parlement européen, ECR, qui bénéficie d'intentions de vote flatteuses... sauf en France où Reconquête! est crédité d'environ 6% des suffrages, dans la marge d'erreur du seuil (5%) nécessaire pour envoyer des représentants à Strasbourg.

Marion Maréchal, tête de liste de Reconquête! pour les européennes et Eric Zemmour, président de Reconquête! lors d'une conférence de presse pour présenter le programme du parti, le 13 mai 2024 à Paris
Marion Maréchal, tête de liste de Reconquête! pour les européennes et Eric Zemmour, président de Reconquête! lors d'une conférence de presse pour présenter le programme du parti, le 13 mai 2024 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP )

Lors d'une conférence de presse, Marion Maréchal a appelé à la suppression de la Commission européenne.

"Ursula von der Leyen ne sera jamais notre cheffe, elle est notre employée et doit le rester", a martelé Eric Zemmour lors d'un propos introductif, en fustigeant "l'utopie macronienne", "sans peuple ni nation".

Mme Maréchal a encore prôné une "triple frontière", avec "la fin de la libre circulation pour les extra-Européens", "le blocus militaire naval en Méditerranée" et une "frontière au-delà de nos frontières, à travers les accords de coopération avec les pays du pourtour méditerranéen pour lutter contre l'émigration".

Outre la dénonciation de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Marion Maréchal a entendu "faire de la lutte contre l'islamisme une cause européenne commune" et "inscrire dans les traités la mention des racines grecques, latines et chrétiennes de l'Europe".

Elle a encore appelé à "bâtir un plan européen de relance de la filière électronucléaire", chiffré à 500 milliards d'euros, mais a refusé tout impôt à l'échelle du continent.

Marion Maréchal (d) et Nicolas Bay, lors de la présentation du programme de Reconquête! pour les élections européennes, le 13 mai 2024 à Paris
Marion Maréchal (d) et Nicolas Bay, lors de la présentation du programme de Reconquête! pour les élections européennes, le 13 mai 2024 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP )

L'eurodéputé sortant Nicolas Bay, numéro deux de la liste, a reconnu que la mise en place du programme "obligerait à une réforme des traités", mais que ce n'était pas "illusoire de l'envisager", soulignant que plusieurs de ses alliés étaient au pouvoir, notamment Fratelli d'Italia, le parti de Giorgia Meloni.

Et, alors que nombre de mesures prônées par Reconquête! sont les mêmes que celles de la liste du Rassemblement national emmenée par Jordan Bardella, Marion Maréchal a estimé qu'"au-delà du fond, c'est la capacité à agir qui compte: le RN est arrivé premier aux élections européennes de 2014 et 2019, et ça n'a rien changé".

 ■

Copyright © 2024 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 mai 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du dimanche 12 mai 2024 au samedi 18 mai 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/05/2024

La cheffe de file des députés du Rassemblement National (RN) Marine Le Pen lors de la Convention "Europa Viva 24" à laquelle participent une dizaine de partis nationalistes européens, le 19…

Publié le 19/05/2024

Celine Imart, numéro deux de la liste LR aux élections européenne de juin, sur son exploitation céréalière, à Cuq-Toulza, dans le Tarn, le 17 mai 2024 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )A la fois…

Publié le 18/05/2024

Valérie Hayer en meeting pour les élections européennes, le 18 mai 2024 à Strasbourg ( FREDERICK FLORIN / AFP )Valérie Hayer, tête de liste macroniste aux élections européennes, a appelé…

Publié le 18/05/2024

La tête de liste socialiste pour les élections européennes Raphaël Glucksmann en meeting à Perpignan, le 18 mai 2024 ( Jean-Christophe MILHET / AFP )La tête de liste socialiste pour les…

Publié le 17/05/2024

Carrière de kaolin appelée à être transformée en mine d'extraction de lithium à Echassières dans l'Allier en France, par la société Imerys, photographiée le 17 janvier 2024 ( Hassan…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/05/2024

La Bourse de Paris a consolidé dans le calme, ne parvenant pas à s’affranchir du plus haut annuel et historique atteint récemment (8.259,19 points le 10/05/24). 

Publié le 17/05/2024

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, à l’issue d’une séance marquée par des prises de bénéfices après avoir signé des records historiques la veille. 

Publié le 17/05/2024

Les actionnaires de SCOR ont adopté toutes les résolutions proposées, à l'heure où SCOR renforce encore davantage sa stratégie en faveur du...

Publié le 17/05/2024

Eiffage avait annoncé le 28 février 2024 une augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe en France, Belgique, Luxembourg, Espagne,...

Publié le 17/05/2024

AB Science SA communique un rectificatif sur les comptes consolidés au 31 décembre 2023...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRE

Faut-il toujours investir dans l'immobilier en 2024 ?

Mercredi 22 mai
à 11h00

S'inscrire