En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.20 PTS
-0.06 %
5 432.00
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Européennes: Juppé dément avoir "parlé de constitution de listes" communes avec LREM

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
Alain Juppe reçoit Edouard Philippe à l'Hôtel de Ville de Bordeaux le 20 octobre 2017
Alain Juppe reçoit Edouard Philippe à l'Hôtel de Ville de Bordeaux le 20 octobre 2017 ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Alain Juppé a dit lundi retrouver "beaucoup de (ses) idées et objectifs" dans le discours du président Emmanuel Macron sur l'Europe, mais il a une nouvelle fois démenti avoir "parlé de la constitution de listes" communes aux élections européennes avec LREM.

"Le discours (sur l'Europe, ndlr) qu'Emmanuel Macron a fait il y a quelque temps à La Sorbonne me convient. J'y retrouve beaucoup de mes idées et beaucoup de mes objectifs", a déclaré le maire (LR) de Bordeaux lundi matin dans sa ville, devant des journalistes.

Mais "je n'ai jamais parlé de la constitution de listes" communes aux élections européennes avec le parti de La République en marche (LREM). "Quand Le Figaro lance un sondage pour savoir si ma proposition tient ou pas, ce n'est pas tout à fait la transcription de ce que j'ai pu déclarer", a-t-il poursuivi.

"Pour moi, l'Europe a toujours été un point de clivage fondamental entre ceux qui y croient, qui veulent d'ailleurs construire une nouvelle Europe, et ceux qui n'y croient pas et qui combattent l'idée européenne", a rappelé M. Juppé. "Cette question n'est pas nouvelle, elle sera à nouveau sur la table au cours des prochains mois", a-t-il ajouté.

Pour le maire de Bordeaux, il faut "sortir des querelles politiciennes". "Ce qui m'intéresse, c'est le fond, ce sont les idées. Est-ce que, oui ou non, nous avons un avenir tout seuls, isolés, où est ce que l'avenir de nos démocraties, c'est au contraire la nouvelle Europe que j'appelle de mes voeux. Voilà ce que j'ai dit et je persiste dans mes convictions", a-t-il insisté.

Vendredi, devant l'Association de la presse diplomatique française, l'ex-Premier ministre a fait une proposition, rapportée par plusieurs médias, de bâtir un "grand mouvement central" avec le chef de l'Etat aux européennes de 2019. Dimanche après-midi, il a nettement atténué son propos en tweetant : "Liste commune avec E. Macron aux Européennes? On n'en est pas là".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

La Bourse de Paris a fini la semaine en petite hausse, profitant d'une certaine accalmie dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pour poursuivre sa remontée de la veille.

Publié le 16/07/2018

Orchestra-Prémaman dévoile un chiffre d'affaires du premier trimestre (1er mars au 31 mai 2018) de 140,4 ME en baisse de -8,9%, "du fait d'un...

Publié le 16/07/2018

Carmina Abad Sanchez prend la tête des opérations dans la région

Publié le 16/07/2018

Antalis a acquis le distributeur roumain de supports de communication visuelle Verla, qui réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 8 millions d'euros. Cette opération est soumise à…

Publié le 16/07/2018

Covivio Hotels, filiale de Covivio (nouveau nom de Foncière des Régions) affiche à fin juin 2018, une valeur du patrimoine immobilier, en part du...