En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.37 PTS
-0.47 %
5 140.00
-0.49 %
SBF 120 PTS
4 079.92
-0.50 %
DAX PTS
11 267.62
-0.28 %
Dowjones PTS
25 883.25
+0.00 %
7 055.18
+0.00 %
1.129
-0.13 %

Européennes: Faure veut aller "au bout de l'union"

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure au siège du parti à Ivry-sur-Seine, le 8 janvier 2019
Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure au siège du parti à Ivry-sur-Seine, le 8 janvier 2019 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a affirmé samedi qu'il souhaitait aller "au bout de la recherche de l'union" avec les autres forces de gauche en vue des européennes, se donnant jusqu'au mois de mars pour y parvenir.

"Chers camarades (...) Je vous propose quelque chose de très simple: on va jusqu'au bout de la recherche de l'union", a déclaré M. Faure devant quelques centaines de secrétaires de section réunis à l'Espace Charenton à Paris (XIIe).

"J'entends que dans nos rangs, il en est qui disent, +mais pourquoi on irait avec d'autres, quand en réalité nous sommes capables de faire tout seuls (...) Il faut se réaffirmer, ne pas s'effacer+. (...) Ce discours-là ne peut pas être le nôtre, au moment où tant de périls menacent la cohésion sociale, la démocratie et jusqu'à l'avenir de la planète", a-t-il poursuivi.

La plupart des sondages créditent le PS de 5 ou 6% des intentions de vote pour le scrutin du 26 mai, le seuil pour envoyer des eurodéputés à Strasbourg étant de 5%.

Et M. Faure d'interpeller les chefs de file d'EELV et Générations, Yannick Jadot et Benoît Hamon: "Les filles de Benoît, les filles de Yannick, elles diront quoi ? Est-ce qu'elles diront que le débat c'était de savoir s'il fallait ou pas sauver le PS ? Non, elles se diront que le débat c'était de gagner la bataille climatique", a-t-il lancé.

Rappelant que le PS s'est accordé avec Place publique, le mouvement lancé par l'essayiste Raphaël Glucksmann, sur "dix combats communs", M. Faure a annoncé que les militants recevraient prochainement du "matériel de campagne pour populariser ces dix propositions".

Il a redit qu'il serait lui-même candidat "si les calculs boutiquiers l'emportaient". Un Conseil national sera organisé dans les "prochaines semaines" et le PS dira en mars quelle est sa stratégie, a-t-il précisé.

S'il a été très applaudi, M. Faure n'a pas convaincu tous ses camarades. "On a l'impression que le premier secrétaire veut faire valider ses décisions à l'applaudimètre avec une salle organisée. Ce n'est pas possible. On va avoir un tract avec dix propositions. A quel moment on en a discuté ? (...) C'est une décision autoritaire sans validation", a réagi auprès de la presse l'ancienne secrétaire d'Etat Ségolène Neuville.

Un sentiment partagé selon elle par les membres du courant de Stéphane Le Foll, "et pas seulement".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2019

Pour une durée de deux ans...

Publié le 19/02/2019

MICROSOFT constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call F383S émis par…

Publié le 19/02/2019

Le conseil d'administration d'UPS a augmenté son dividende trimestriel de 5,5% pour le porter à 0,96 dollar par action sur toutes les actions de catégorie A et B en circulation. Le dividende sera…

Publié le 19/02/2019

A l'image du marché, Sanofi pointe en petite baisse en début d'après-midi, en retrait de 0,7% à 77,9 euros...

Publié le 19/02/2019

Safran annonce la construction d’une nouvelle usine Safran Aircraft Engines à Hyderabad, en Inde, dédiée à la production de pièces du moteur LEAP de CFM International ( une société commune…