En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 514.57 PTS
-0.13 %
5 508.50
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 340.77
-0.09 %
DAX PTS
12 228.44
-0.38 %
Dowjones PTS
26 640.85
-0.32 %
7 638.13
-1.10 %
1.137
-0.21 %

Européennes: à J-3, le RN en tête dans toutes les études

| AFP | 359 | 1 par 1 internautes
La présidente du Rassemblement National (RN)Marine Le Pen, avant le débat de France 2, à Saint-Cloud, le 22 mai 2019
La présidente du Rassemblement National (RN)Marine Le Pen, avant le débat de France 2, à Saint-Cloud, le 22 mai 2019 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Ultime débat télévisé et derniers meetings: à trois jours des élections européennes, les candidats redoublent d'efforts pour faire pencher la balance avant un scrutin pour lequel le RN est désormais en tête dans tous les sondages.

Le gouvernement aussi se déploie sur tous les terrains, sommé par Emmanuel Macron de défendre la liste LREM, désormais systématiquement en deuxième position en intentions de vote.

A commencer par son chef, le Premier ministre Edouard Philippe, qui sera jeudi matin sur CNews avant de participer à une nouvelle réunion publique en soirée dans le Loiret.

A Paris, un créneau a été réservé dans l'après-midi au QG d'en Marche pour permettre à des ministres de faire une opération de sensibilisation par téléphone.

Européennes : intentions de vote
Européennes : intentions de vote ( Vincent LEFAI / AFP )

Emmanuel Macron, qui n'a eu de cesse de dramatiser l'enjeu de ces Européennes, a lancé mercredi un appel à la "mobilisation générale" en vue d'un scrutin marqué traditionnellement par une forte abstention.

Même si le taux de participation annoncé est en légère hausse dans les derniers sondages, moins d'un Français sur deux devrait se rendre aux urnes dimanche.

Il est difficile de prévoir l'impact d'une forte abstention sur le résultat. LREM en a fait une priorité cette semaine pour tenter de mobiliser les électeurs d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle 2017 (24,01% au premier tour), afin de coiffer sur le poteau le RN de Marine Le Pen, dont la base est traditionnellement déterminée.

La plupart des récentes enquêtes d'opinion donnent le RN en tête avec une avance de 0,5 à 2 points sur LREM.

Le Premier ministre Edouard Philippe en campagne à Valencienne, le 21 mai 2019
Le Premier ministre Edouard Philippe en campagne à Valencienne, le 21 mai 2019 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé jeudi, le RN (24,5%) devance LREM (23%) et la liste Les Républicains (14%). Loin derrière, La France insoumise pointe à 8,5%, Europe Écologie-Les Verts à 6,5% et la liste PS/Place publique est créditée de 6% (+0,5).

Onze candidats en débat sur BFMTV

Avant les derniers meetings programmés vendredi soir, un ultime débat télévisé réunira jeudi à partir de 20h45 sur BFMTV onze têtes de liste qui débattront autour de trois thèmes, la vie quotidienne des Européens, la souveraineté et la place de l'Europe dans le monde.

La tête de liste de la France insoumise (LFI)
Manon Aubry, avant le débat de France 2, à Saint-Cloud, le 22 mai 2019
La tête de liste de la France insoumise (LFI) Manon Aubry, avant le débat de France 2, à Saint-Cloud, le 22 mai 2019 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Les représentants des six listes en tête des sondages - Jordan Bardella (RN), Nathalie Loiseau (LREM), François-Xavier Bellamy (LR), Manon Aubry (LFI) , Yannick Jadot (EELV), Raphaël Glucksmann (PS/PP) - seront rejoints par cinq candidats qui espèrent toujours franchir la barre des 5% dimanche, seuil minimal pour pouvoir envoyer des élus au Parlement européen: Ian Brossat (PCF), Nicolas Dupont-Aignan (DLF), Benoît Hamon (Générations), Jean-Christophe Lagarde (UDI) et Florian Philippot (Les Patriotes).

Jusque-là, les débats ont eu du mal à passionner les Français, à l'image d'une campagne souvent brouillonne.

Mercredi soir sur France 2, les échanges ont notamment été marqués par une joute entre François Bayrou, le chef du MoDem qui représentait la liste de la majorité, et Laurent Wauquiez. Le premier a déploré que "l'Union européenne (soit) au bord de la disparition", le second accusant Emmanuel Macron d'avoir "accompagné cette dislocation".

Le chef des Républicains s'est ensuite écharpé avec Mme Le Pen: à la finaliste malheureuse de la présidentielle de 2017, M. Wauquiez a demandé si elle était "dans ce tempérament (du débat, jugé raté) du second tour de la présidentielle". "Vous avez l'air assez agressive ce soir", lui a-t-il lancé.

Le patron de LR, Laurent Wauquiez participait au débat de France 2 à Saint-Cloud, le 22 mai 2019
Le patron de LR, Laurent Wauquiez participait au débat de France 2 à Saint-Cloud, le 22 mai 2019 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

"Vous savez quoi, M. Wauquiez ? J'espère qu'un jour, vous aurez la possibilité de faire un débat au second tour de la présidentielle", lui a répondu Mme Le Pen.

Peu de temps après, ce sont Manon Aubry et Raphaël Glucksmann qui se sont opposés sur l'opportunité de sortir des traités pour mettre en place une TVA à 0% sur les produits de première nécessité, mesure à laquelle ils sont tous deux favorables.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/06/2019

Le magasin LDLC.com de Poitiers disposera par ailleurs d'un Atelier LDLC destiné à la réparation et au montage des ordinateurs...

Publié le 25/06/2019

Patrick Schein, Président de Gold by Gold, "remercie l'ensemble des actionnaires et administrateurs pour leur présence"...

Publié le 25/06/2019

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce aujourd'hui avoir atteint une étape déterminante dans le cadre de...

Publié le 25/06/2019

Le Conseil d'Administration communique

Publié le 25/06/2019

Roctool, spécialiste des technologies de chauffage et de refroidissement des moules pour les plastiques et les composites, annonce aujourd'hui les...