En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 498.19 PTS
-0.21 %
5 500.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 339.49
-0.14 %
DAX PTS
12 316.11
-0.13 %
Dowjones PTS
26 465.54
+1.35 %
7 635.40
+0.00 %
1.120
+0.07 %

Européennes: 19,26% de participation à 12H00 en métropole, 3,5 points de plus qu'en 2014

| AFP | 294 | 1 par 1 internautes
Des bulletins électoraux dans un bureau de vote à Marseille, le 26 mai 2019
Des bulletins électoraux dans un bureau de vote à Marseille, le 26 mai 2019 ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

Le taux de participation aux élections européennes en métropole s'est élevé dimanche à 12H00 à 19,26%, 3,5 points au-dessus du scrutin de 2014 à la même heure (15,70%), a annoncé le ministère de l'Intérieur.

C'est dans l'Indre que les Français ont pour l'heure le plus voté (26,33%), et à Paris que la participation est la plus faible (11,35%).

Nouveauté cette année : le scrutin se déroule dans le cadre d'une circonscription nationale. Fini le découpage en huit circonscriptions régionales qui était en vigueur depuis 15 ans, et place à des listes nationales. C'est un moyen selon le gouvernement d'"intéresser" les Français à ce vote, et cela peut favoriser la participation.

En France à 12H00, la participation a augmenté - mais dans des proportions variables -, dans presque tous les départements par rapport à 2014, à l'exception des Hautes-Pyrénées, du Tarn, des Hauts-de-Seine, de Paris et du Val-de-Marne, tous en léger recul autour d'un point ou moins.

La poussée de participation a été la plus forte dans l'Ain (+11 points, à 23,96%), le Pas-de-Calais, le Loir-et-Cher et en Corrèze (+ 10 points chacun, à respectivement 24,88%, 23,28% et 25,23%), les Hautes-Alpes et le Gard (près de 9 points à 24,48% et 24,64%), ainsi qu'en Moselle (+ 8 points à 20,60%).

Hausse dans les départements ruraux

Par comparaison avec la moyenne nationale, la mobilisation se révèle plus importante dans les départements ruraux et dans une large bande traversant l'Hexagone, appelée la "diagonale du vide" par certains géographes, de la Meuse aux Landes en passant par certains départements du Centre faiblement peuplés et frappés par l'exode rural. Les "gilets jaunes" étaient fortement représentés dans ces territoires ces derniers mois.

Dans le détail sur cet axe, outre en Indre et en Corrèze, les habitants de la Dordogne (25,06%, +5 points), de l'Ardèche (25,05%, +5), de l'Allier (24,94%, +6) et de l'Aveyron (24,83%, +6) se sont rendus en nombre aux urnes dans la matinée.

Il y a cinq ans, le pourcentage de votants n'avait atteint finalement que 42,4% pour la France entière. Mais ce taux était supérieur à celui des européennes de 2009 : 40,63%, la plus faible participation pour ce type de scrutin. L'écart était alors de 20 points avec la première désignation au suffrage universel des représentants français au Parlement européen en 1979 (60,7%).

Depuis 20 ans, moins d'un électeur sur deux se déplace en France pour élire les eurodéputés, et les derniers sondages n'indiquent pas d'inversion majeure lors du vote ce dimanche.

La tendance est la même au niveau européen. Si le Parlement n'a cessé d'accroître ses pouvoirs depuis 2004, le scrutin est généralement marqué par une faible participation (42,6% en 2014), particulièrement spectaculaire à l'Est. La Slovaquie avait battu le record il y a cinq ans avec seulement 13% de votants.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Indigo Partners rejoint la liste des clients de l' A321XLR...

Publié le 19/06/2019

Par courrier reçu le 18 juin 2019 par l'AMF, la société First Eagle Investment Management, LLC (New York), agissant pour le compte de fonds dont elle...

Publié le 19/06/2019

Sous les 20% du capital et des 10% des droits de vote...

Publié le 19/06/2019

Airbus, le géant européen de l'industrie aéronautique, dit constater une accélération de ses commandes après un début d'année timoré...

Publié le 19/06/2019

Assystem, représenté par Stéphane Aubarbier, son Directeur général opérations, a signé à Tachkent avec le Ministère de l'Energie de la République...