En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 924.0
+0.68 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 094.44
-0.13 %
8 475.07
+0.1 %
1.113
-0.45 %

Etudiant immolé: "rien ne peut justifier les violences" commises (porte-parole du gouvernement)

| AFP | 273 | 3 par 2 internautes
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, le 29 octobre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, le 29 octobre 2019 à l'Assemblée nationale à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )

Le gouvernement a condamné mercredi les actes de dégradation survenus après l'immolation d'un étudiant à Lyon, affirmant par la voix de sa porte-parole Sibeth Ndiaye que "rien" ne pouvait "justifier que des violences puissent être commises malgré l'événement tragique".

"Il faut se refuser à toute instrumentalisation politique" sur ce sujet, a ajouté Mme Ndiaye à l'issue du Conseil des ministres, en soulignant également que l'exécutif avait "pris toute la mesure de ce drame" et que "dès le lendemain de cet acte terrible, (la ministre de la Recherche) Frédérique Vidal s'est rendue sur place".

Le président Emmanuel Macron a déploré mercredi un geste "tragique" et a demandé au gouvernement "la plus grande vigilance et le meilleur accompagnement possible" de l'étudiant qui s'est immolé par le feu la semaine dernière, a ajouté la porte-parole en soulignant "l'empathie, la compassion exprimée par le président de la République".

"Le gouvernement a évidemment pris à bras le corps le sujet de la précarité étudiante et de l'accompagnement à la réussite des études de l'ensemble des étudiants", a-t-elle insisté en rappelant notamment la hausse de 1,1% des bourses sur critères sociaux qui sont à destination des étudiants, ce qui représente un effort budgétaire de 46 millions d'euros supplémentaires pour l'année 2019-2020.

L'immolation d'un étudiant et son message interpellant les pouvoirs publics sur la précarité ont été mardi au centre de rassemblements qui se sont soldés par des incidents à Lyon, Lille et Paris.

"Il est toujours très difficile de déterminer ce que sont les motivations qui président à un acte de désespoir de cette nature, donc je pense qu'il faut vraiment prendre les choses avec beaucoup de précaution et se refuser à toute instrumentalisation politique dans un sens comme dans un autre", a mis en garde Mme Ndiaye.

L'université Lyon 2, où étudiait le jeune homme qui s'est immolé par le 8 novembre, a été de nouveau fermée pour la journée mercredi après des blocages menés par des étudiants protestant contre la précarité.

Brûlé à 90%, le jeune homme était toujours mardi entre la vie et la mort à l'hôpital Edouard Herriot de Lyon, selon des sources syndicales qui n'avaient pas reçu de nouvelles informations mercredi.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…

Publié le 13/12/2019

Ayant obtenu les accords préalables des autorités kényanes de la concurrence et de la commission de régulation de l'énergie, Rubis, via sa filiale...

Publié le 13/12/2019

Adobe (+4,83% à 320,74 dollars) décroche la seconde plus forte hausse de l’indice S&P 500 à la faveur de résultats de qualité. Selon JPMorgan, les investisseurs ont été rassurés par la…

Publié le 13/12/2019

"L'entreprise se concentre sur son savoir-faire original et son ADN : la démocratisation de l'équipement de la maison et de la décoration d'intérieur en mass market"...

Publié le 13/12/2019

Grâce à une semaine toute verte, Quadient affiche l'une des meilleures performances hebdomadaires sur le SBF120 à la faveur d'un gain de plus de 11%...