En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 352.25 PTS
+0.68 %
5 354.00
+0.76 %
SBF 120 PTS
4 298.83
+0.68 %
DAX PTS
12 562.36
+0.40 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Estrosi (LR) accuse Ciotti de vouloir "déstabiliser" la ville de Nice

| AFP | 278 | Aucun vote sur cette news
Christian Estrosi, maire LR de Nice, le 9 mai 2017 à Paris
Christian Estrosi, maire LR de Nice, le 9 mai 2017 à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Le maire de Nice Christian Estrosi (Les Républicains) a accusé mardi sans le nommer le député Eric Ciotti, qui fut longtemps son collaborateur, de vouloir "déstabiliser" la ville, alors que M. Ciotti entretient le suspense sur une éventuelle candidature à la mairie en 2020.

Une rivalité oppose MM. Estrosi et Ciotti, alors que le second a longtemps été le collaborateur du premier, au Parlement comme au gouvernement. M. Estrosi se montre par ailleurs bienveillant à l'égard d'Emmanuel Macron et dénonce la dérive "droitière" des Républicains tandis qu'Eric Ciotti fait activement campagne pour l'élection de Laurent Wauquiez, opposant résolu au chef de l'Etat, à la tête du parti.

Invité de France 2, M. Estrosi s'en est pris au député des Alpes-Maritimes "qui, au quotidien, s'alimente de petites phrases, de petites querelles, d'une volonté de déstabiliser une population entière. Parce que quand on s'attaque au maire d'une grande ville simplement par ego personnel, c'est à une ville tout entière qu'on s'attaque, à une population".

"Je suis le seul député Républicains à Nice siégeant au groupe aujourd'hui", a de son côté expliqué M. Ciotti sur RMC et BFMTV. Autre députée de la ville, élue dans l'ancienne circonscription de M. Estrosi, Marine Brenier siège au sein des "Constructifs". Cédric Roussel (3e circonscription) siège au sein de la République en marche.

"J'ai été élu dans des conditions difficiles avec beaucoup de coups tordus", "je peux dire que le soutien de certains de ma famille politique n'a pas été vraiment au rendez-vous", a poursuivi M. Ciotti. "Je pense à Gérald Darmanin qui a reconnu être venu à Nice à la demande de Christian Estrosi pour faire une réunion de soutien à mon adversaire".

Quant à l'élection municipale de 2020, "le débat n'est pas ouvert". "Nous verrons comment je servirai au mieux ma ville. Je ne veux pas faire entrer Nice dans des débats stériles", a indiqué M. Ciotti.

"Je défendrai mes convictions. Je n'ai pas changé personnellement à l'égard de Christian Estrosi, je n'ai pas changé politiquement à l'égard de ma famille politique. Je ne crois pas que tout le monde peut en dire autant", a-t-il ironisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Nanobiotix flambe de 48% à 14,86 euros, permettant au titre, soumis à une forte volatilité, de revenir en territoire positif depuis le début de l'année. Les investisseurs saluent une excellente…

Publié le 22/06/2018

BlackRock sous les 5% des droits de vote

Publié le 22/06/2018

66% de part d'audience...

Publié le 22/06/2018

Sodexo "montre des signes de vie sur le marché de l'éducation aux Etats-Unis". Avec son tracker des "nouveaux contrats" remportés par les sociétés du secteur de la restauration collective,…

Publié le 22/06/2018

A la recherche d'un PDG depuis la démission de Jean-Marc Janaillac, Air France KLM aurait jeté son dévolu sur Philippe Capron, le directeur financier...