En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Epreuve du feu télévisuelle pour Olivier Faure ce soir

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, à l'Assemblée nationale à Paris le 18 avril 2018
Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, à l'Assemblée nationale à Paris le 18 avril 2018 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Coup de projecteur sur Olivier Faure: l'Emission politique donne jeudi soir sur France 2 l'occasion de sortir de l'ombre au nouveau premier secrétaire du PS, encore peu audible face à un François Hollande qui se démultiplie dans les médias.

Intronisé le 7 avril au Congrès d'Aubervilliers, le député de Seine-et-Marne reste largement méconnu des Français, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et le Figaro publié jeudi. Seuls 10% des sondés affirment avoir une bonne opinion de lui, 62% ne pouvant exprimer d'opinion parce qu'ils "ne le connaissent pas suffisamment".

L'exercice -vingt minutes d'interview dans une émission politique de grande écoute- est une première pour M. Faure, et aura valeur de test pour lui, même s'il écume depuis plusieurs années les plateaux de télévision, en tant que porte-parole du PS puis de président du groupe PS à l'Assemblée.

Après son élection, et une semaine de vacances, M. Faure a enchaîné les apparitions médiatiques, demandant par exemple une commission d'enquête parlementaire sur les violences qui ont émaillé la manifestation du 1er mai.

Mais il a peiné à occuper l'espace face à un François Hollande omniprésent dans les médias et sur le terrain pour promouvoir son livre, "Les leçons du pouvoir". "Ca doit être très encombrant pour l'actuel premier secrétaire du Parti socialiste", avait ironisé fin avril l'ancien candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon, sur BFMTV.

"Il a du mal à se faire entendre (...) On entend plus ceux qui sont dans la formule et la posture. (Le retour de) François Hollande, ça ne lui facilite pas non plus le boulot", convient l'ancien secrétaire d'Etat Christian Eckert.

- +On rallume la lumière+ -

L'Emission politique -à laquelle M. Hamon n'a pas été convié- tombe donc à point nommé pour M. Faure. "C'est ça l'enjeu de l'émission: que l'on puisse connaître ce nouveau visage du PS, que le PS puisse faire entendre sa voix", à l'heure où "des pans entiers de la population ne trouvent pas de représentants pour défendre leurs combats", souligne son entourage.

M. Faure regrette-t-il l'activisme de François Hollande ? "Ce n'est pas gênant dans le sens où il y a un besoin de réhabiliter le bilan, d'expliquer ce que nous avons fait", répond diplomatiquement cette source.

"Si on ne sait pas sortir de l'ombre de François Hollande, c'est notre problème à nous", abonde Corinne Narassiguin, numéro deux du parti. "Il faut être capable de reconstruire sans effacer le passé", assure-t-elle.

Un travail de reconstruction dans lequel M. Faure est pleinement engagé, selon son entourage. "Depuis un mois, on rallume la lumière étage par étage. On a nommé une nouvelle équipe concentrée, à sa tâche", assure-t-il. Un séminaire a réuni les nouveaux secrétaires nationaux le 2 mai, un groupe de travail a été lancé sur la nouvelle plateforme numérique du parti, une équipe mise en place pour conduire le chantier européen, et M. Faure va entamer en juin une tournée des fédérations.

Le premier secrétaire s'est aussi occupé de trouver un nouveau siège pour le PS, jetant a priori son dévolu sur des locaux à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), malgré les réticences de ses camarades.

Tous ces efforts ne sautent pas aux yeux de tous. "Le Congrès a un mois, on a l'impression que rien ne s'est passé", se lamente un ancien ministre.

Battu au Congrès, Stéphane Le Foll se montre lui aussi sévère, en privé, vis-à-vis du nouveau patron du PS: "Il est dans une guerre avec Olivier Faure. Il est très agressif. Il passe son temps à dire qu'(Olivier Faure) n'est pas percutant, invisible. Il n'a pas digéré le Congrès", témoigne un membre du Bureau national.

"Je ne vois pas l'intérêt de se cogner dessus quand on a fait 6%" à la présidentielle, commente le député européen Emmanuel Maurel, qui attend pour sa part "une clarification sur la ligne, et un peu plus de tonicité dans l'incarnation de l'opposition".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…