En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 836.5
-1.07 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 136.34
-1.87 %
6 632.56
-2.00 %
1.130
-0.53 %

Emplois fictifs au RN: les juges ont demandé la levée d'immunité de Jean-Marie Le Pen

| AFP | 284 | Aucun vote sur cette news
Jean-Marie Le Pen, lors d'une session du Parlement européen à Strasbourg, le 14 mars 2018.
Jean-Marie Le Pen, lors d'une session du Parlement européen à Strasbourg, le 14 mars 2018. ( FREDERICK FLORIN / AFP )

Les juges parisiens qui enquêtent sur l'affaire des emplois présumés fictifs du RN au Parlement européen ont demandé la levée de l'immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen à Strasbourg, selon l'entourage de ce dernier.

Cette demande de levée d'immunité de l'eurodéputé lui a été notifiée dans un courrier daté du 8 octobre, a indiqué à l'AFP le conseiller de Jean-Marie Le Pen, Lorrain de Saint Affrique.

Le cofondateur du Front national, devenu en juin Rassemblement national, avait fait valoir son immunité d'eurodéputé pour ne pas recevoir des enquêteurs anti-corruption qui voulaient l'entendre le 21 juin sur cette affaire.

A la demande des juges, les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) voulaient entendre l'eurodéputé et ancien président du FN sur cette affaire, pour laquelle plusieurs assistants et eurodéputés ou ex-eurodéputés, dont sa fille et présidente du RN, Marine Le Pen, ont été mis en examen.

Compte tenu de l'âge, 90 ans, et de l'état de santé de M. Le Pen, qui était alors hospitalisé, les policiers lui avaient proposé de l'entendre dans ses bureaux à Montretout (Saint-Cloud, Hauts-de-Seine). "Mais il y a eu un problème épidermique de comportement qui n'était pas conforme à l'idée que Jean-Marie Le Pen se fait de son statut d'élu et de son rôle historique au FN", avait expliqué en juillet son conseiller.

Marine Le Pen doit par ailleurs être à nouveau entendue en octobre par les juges financiers parisiens qui enquêtent sur cette affaire.

M. Le Pen est également visé par des procédures de recouvrement pour ces emplois d'assistants considérés comme fictifs par le Parlement européen. Le Tribunal de l'UE a ainsi confirmé que Jean-Marie Le Pen devait rembourser 320.000 euros au Parlement européen.

Marine Le Pen doit aussi rembourser près de 300.000 euros au Parlement européen en raison de l'emploi douteux d'une assistante parlementaire quand elle était eurodéputée.

Ce n'est pas la première fois qu'une demande de levée de l'immunité de M. Le Pen est formulée. En 1998, les juges l'avaient demandée après que l'élu avait répété ses propos controversés sur les chambres à gaz, selon lui "détail" de l'histoire.

are/pab/dch/sd

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...