5 309.23 PTS
-
5 291.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 251.61
-
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.04 %
Nikkei PTS
21 756.09
+0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Elections européennes: "on n'a pas vocation à être dans l'entre-soi", selon Castaner (LREM)

| AFP | 228 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron reçoit le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner dans son bureau de l'Elysée, le 20 novembre 2017
Le président Emmanuel Macron reçoit le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner dans son bureau de l'Elysée, le 20 novembre 2017 ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP )

Le nouveau délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a estimé lundi que la liste qu'organisera LREM pour les élections européennes de 2019 "doit être une liste de rassemblement, élargie".

"Cela doit être une liste de rassemblement, élargie, on va la constituer, on va y travailler, je vais y mettre beaucoup d'énergie, mais on n'a pas vocation à être dans l'entre-soi", a affirmé M. Castaner sur France Inter.

Celui qui est encore porte-parole du gouvernement a dit souhaiter rassembler "tous les gens qui croient dans l'Europe". "J'ai entendu Alain Juppé la semaine dernière, j'entends souvent Daniel Cohn-Bendit sur ces sujets, on a aujourd'hui des femmes et des hommes qui pensent que le dépassement politique est nécessaire, le dépassement des appareils, pour porter la voix de la France à l'échelle européenne".

"Seule la liste que nous organiserons, et je ne dis pas la liste de LREM, sera la liste européenne", a-t-il encore affirmé. "Toutes les autres ont sur ce sujet de telles ambiguïtés qu'elles n'assumeront pas de porter cela".

L'ancien Premier ministre LR Alain Juppé a rappelé lundi, lors d'un point de presse à Bordeaux, que l'Europe était pour lui "une ligne de construction d'une majorité élargie absolument essentielle", mais a démenti une nouvelle fois s'être "jamais prononcé" sur la constitution de listes électorales uniques avec LREM pour les élections européennes.

Pour cela, "il y a des responsables de partis politiques. M. Castaner en est un, je n'en suis pas un", a-t-il poursuivi, indiquant ne pas avoir "l'intention de (se) relancer dans une bagarre électorale", mais vouloir combattre "au niveau des idées" ceux "qui essaient de faire croire à nos concitoyens que la source de nos maux c'est l'Europe".

L'ex-eurodéputé vert franco-allemand Daniel Cohn-Bendit, qui aujourd'hui soutient Emmanuel Macron, est lui favorable de longue date à des "listes transeuropéennes".

Pourrait-il reprendre du service en 2019? "Je pourrais l'inviter, mais je ne peux pas répondre à sa place", a répondu M. Castaner.

Emmanuel Macron reçoit lundi et mardi les principaux responsables politiques pour les sonder sur ses projets européens et l'organisation des élections européennes.

L'une de ses idées est d'introduire des listes transnationales grâce à l'utilisation du quota des députés britanniques partants après le Brexit.

Le débat porte également sur un retour à une circonscription nationale alors que, depuis les élections européennes de 2004, la France est divisée en huit circonscriptions (Est, Ouest, Ile-de-France...).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/02/2018

"Haute", une vache âgée de 6 ans et mascotte du Salon de l'Agriculture avec son propriétaire Thibault Dijols au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, le 22 février 2018 (…

Publié le 22/02/2018

Assurance chômage : les principaux points de l'accord mis à la signature ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )Indemnisation des démissionnaires, lutte contre la précarité, gouvernance... Voici…

Publié le 22/02/2018

L'attaquant lyonnais Bertrand Traoré, buteur contre Villarreal, est félicité par Nabil Fekir, son passeur, à La Ceramica, le 22 février 2018 ( JOSE JORDAN / AFP )Plus solidaire que brillant,…

Publié le 22/02/2018

Marion Maréchal-Le Pen lors de la conférence CPAC près de Washington le 22 février 2018 ( JIM WATSON / AFP )Marion Maréchal Le Pen, star de l'extrême droite française, a effectué un…

Publié le 22/02/2018

Marion Maréchal-Le Pen lors de la conférence CPAC près de Washington le 22 février 2018 ( JIM WATSON / AFP )Marion Maréchal Le Pen, star de l'extrême droite française, a effectué un…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette d'endettement, hors avances remboursables, s'élève donc à 28,6 ME...

Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette est solide à fin décembre 2017, à 34 ME...

Publié le 22/02/2018

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD Ltd en octobre 2016...

Publié le 22/02/2018

L'offre est formulée à 30 euros/action...

Publié le 22/02/2018

La date d'émission et de règlement-livraison des obligations est prévue pour le 8 mars 2018...

CONTENUS SPONSORISÉS