En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Elections européennes: Marine Le Pen veut mettre "un coup d'arrêt" à l'UE

| AFP | 187 | Aucun vote sur cette news
Marine Le Pen le 23 juillet 2018 à Paris
Marine Le Pen le 23 juillet 2018 à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )

Marine Le Pen a estimé vendredi que les élections européennes pouvaient être l'occasion de "mettre un coup d'arrêt" à l'Union européenne et "faire basculer la majorité" au Parlement européen, face à un Emmanuel Macron "affaibli" et qui "panique".

La présidente du Rassemblement national (RN, ex-FN) faisait vendredi son premier déplacement depuis les congés d'été à la Foire de Châlons-en-Champagne (Marne), en présence d'eurodéputés RN, avant sa rentrée politique le 16 septembre lors d'un meeting à Fréjus (Var).

Interrogée pour savoir si le RN était déjà en campagne pour ce scrutin de mai 2019, elle a souligné qu'il est "en campagne permanente": "nous menons un combat de tous les jours contre cette Union européenne et il est évident que nous sommes déjà prêts à expliquer aux Français les raisons pour lesquelles plus que jamais il faut que l'Union européenne s'arrête", a-t-elle ajouté, devant la presse.

"Au moment où il y a une véritable révolution démocratique en Europe qui émerge, pour la première fois en réalité dans l'histoire on a la possibilité de faire basculer la majorité qui existe au Parlement européen et donc mettre un coup d'arrêt à cette Union européenne qui est objectivement délétère", a-t-elle poursuivi.

Elle a à cet égard estimé qu'il y aurait "une nouvelle étape" à cette "révolution" dimanche en Suède, où les électeurs sont appelés à voter pour les législatives.

"Nous sommes susceptibles de faire un véritable carton aux élections européennes", a-t-elle insisté plus tard, car "Emmanuel Macron va être obligé de dévoiler ses cartes, et d'expliquer qu’il est effectivement un européiste convaincu qui plaide pour l’aggravation de tous les maux qui aujourd'hui frappent les Français", a-t-elle jugé.

Alors que le président français avait dénoncé en juin la "lèpre qui monte" en Europe et assume le rôle d'"opposant principal" aux "nationalistes" que lui a décerné le Premier ministre hongrois Viktor Orban, Mme Le Pen a jugé qu'il est "déjà parti en pré-campagne avec une agressivité et une violence absolument inouïes qui sont la démonstration d’une véritable panique".

"Lorsqu'un président de la République insulte ses homologues européens, c’est qu’a priori il n’a pas beaucoup d’arguments pour défendre sa politique", a fait valoir Mme Le Pen, qui s’est arrêtée sur le stand des "vins d'Autriche-Hongrie" de la Foire.

"Emmanuel Macron est plus affaibli qu’on ne le pense car en réalité il s’est mis à dos des pans considérables de la population française", a-t-elle insisté. Ambassadeurs, armée, forces de police, il a aussi "perdu la confiance d’un certain nombre de grandes administrations", a estimé Marine Le Pen, qui a également visité les stands de la police et des Dragons de l'armée de Terre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…