En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 089.41 PTS
-0.13 %
5 084.00
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 069.60
-0.20 %
DAX PTS
11 523.81
+0.00 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.156
+0.05 %

Elections américaines de mi-mandat: les duels à scruter

| AFP | 324 | Aucun vote sur cette news
Le président des Etats-Unis Donald Trump devant ses partisans, lors d'un meeting dans la ville de Johnson City, Tennessee.
Le président des Etats-Unis Donald Trump devant ses partisans, lors d'un meeting dans la ville de Johnson City, Tennessee. ( Sean Rayford / GETTY/AFP )

Les Américains voteront dans un mois ce samedi pour les élections de mi-mandat, les "midterms", qui renouvelleront l'ensemble des sièges de la Chambre des représentants, et plus d'un tiers du Sénat.

Le parti auquel appartient le président américain perd généralement des sièges lors des premières élections législatives succédant son arrivée au pouvoir - un vote sanction auquel Donald Trump ne devrait pas échapper - certains prédisant même une "vague bleue", couleur des démocrates.

Les républicains détiennent actuellement la majorité au Sénat (51-49) et à la Chambre des représentants. Peuvent-ils maintenir leur avance ? La réponse dépendra de l'issue de ces confrontations:

- Chambardement démocrate au Texas ? -

C'est au Texas qu'a lieu l'affrontement probablement le plus observé -et le plus cher- des sénatoriales. Un quadragénaire et ancien punk-rockeur, Beto O'Rourke, défenseur d'un système de santé universel et d'un encadrement plus strict des armes à feu, fait face à l'actuel sénateur Ted Cruz.

Beto O'Rourke, un ancien punk-rockeur qui se présente au Sénat dans l'Etat du Texas contre l'actuel titulaire du post, le populaire Ted Cruz.
Beto O'Rourke, un ancien punk-rockeur qui se présente au Sénat dans l'Etat du Texas contre l'actuel titulaire du post, le populaire Ted Cruz. ( Laura Buckman / AFP )

"Beto", comme l'appellent ses partisans, devance son adversaire dans les grandes villes, mais devra également convaincre les campagnes conservatrices pour gagner.

Conquérir le bastion républicain du Texas est un rêve démocrate depuis des années. S'ils veulent provoquer ce séisme politique, qui aurait des répercussions nationales, ils devront pouvoir compter sur le ressentiment anti-Trump des banlieues.

- Le Midwest dans le viseur républicain -

Le Missouri constitue pour les républicains la plus belle occasion de reprendre un siège démocrate: après deux mandats, la sénatrice Claire McCaskill est fragilisée.

Cet Etat du Midwest a constamment penché du côté conservateur ces dernières années. Donald Trump y avait supplanté Hillary Clinton de 19 points en 2016.

Le républicain Josh Hawley, ici photographié avec le président des Etats-Unis Donald Trump le 24 juillet 2018 dans le Missouri.
Le républicain Josh Hawley, ici photographié avec le président des Etats-Unis Donald Trump le 24 juillet 2018 dans le Missouri. ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Dans les sondages, le républicain Josh Hawley est au coude-à-coude avec sa rivale. Il a reçu le soutien du président en personne, qui l'a qualifié de "star".

Si les républicains réussissent une telle percée dans le Missouri -ou le Dakota du Nord ou l'Indiana, où les démocrates défendent également leur siège dans des régions pro-Trump- le "Grand Old Party" pourrait conserver sa majorité au Sénat.

- Rempart républicain en Floride ? -

La vaste 26e circonscription de Floride, au sud de Miami, avait placé Hillary Clinton en tête de 16 points, mais les démocrates auront du mal à débarquer Carlos Curbelo, l'actuel représentant à la Chambre.

Ce républicain d'origine hispanique a fréquemment critiqué Trump. Selon les experts, ses prises de positions pourraient l'aider face à son adversaire, la démocrate Debbie Mucarsel-Powell.

Le candidat démocrate au poste de gouverneur de Floride, Andrew Gillum, lors d'un meeting de campagne le 24 septembre à Miami.
Le candidat démocrate au poste de gouverneur de Floride, Andrew Gillum, lors d'un meeting de campagne le 24 septembre à Miami. ( JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )

Toujours en Floride, le démocrate Andrew Gillum, maire de la capitale Tallahassee, veut devenir le premier gouverneur noir de l'Etat.

Il fait face à un ardent supporteur de Donald Trump, Ron DeSantis, qui avait provoqué une polémique en employant un verbe composé à partir du mot singe en direction de son opposant ("monkey this up") pour affirmer que ce dernier risquait de nuire aux avancées économiques.

- Duel dans le désert -

Dans la deuxième circonscription de l'Arizona, qui possède une frontière commune avec le Mexique, la politique migratoire de Donald Trump va jouer un rôle central dans le duel opposant la républicaine d'origine hispanique Lea Marquez Peterson, et la démocrate et ancienne membre du Congrès Ann Kirkpatrick.

La représentante sortante, Martha McSally, s'est quant à elle présentée au Sénat, dans une autre bataille opposant deux candidates femmes.

- Le Minnesota sous les projecteurs -

Le Minnesota présente cette particularité de compter les deux sièges de représentants démocrates les plus indécis, selon l'institut Cook Political Report.

Celui de la huitième circonscription est un ancien bation démocrate passé du bleu au violet - couleur symbolisant une proportion quasi identique d'électeurs républicains et démocrates.

Parmi les thèmes clés susceptibles de départager le démocrate Joe Radinovich et le joueur de hockey républicain Pete Stauber: la guerre commerciale de Donald Trump, ou la rancoeur des électeurs plus âgés ayant perdu leur emploi dans la filière bois ou la sidérurgie.

Deux sièges actuellement occupés par des démocrates sont remis en jeu avec une issue incertaine dans le Minnesota lors des élections de mi-mandat, réflétant le revirement conservateur de l'Etat ces dernières années
Deux sièges actuellement occupés par des démocrates sont remis en jeu avec une issue incertaine dans le Minnesota lors des élections de mi-mandat, réflétant le revirement conservateur de l'Etat ces dernières années ( Stephen Maturen / GETTY/AFP/Archives )

- Le Kansas bousculé -

Poussé par un certain enthousiasme populaire, le parti démocrate a fait son chemin jusqu'aux terres conservatrices du Kansas, au coeur des Etats-Unis, qui ne comptent pour le moment que des représentants républicains.

Sharice Davids, une amérindienne lesbienne revendiquée et pratiquant les arts martiaux mixtes (MMA), y affronte le républicain Kevin Yoder, déjà membre du Congrès, dans la troisième circonscription.

M. Yoder s'est retrouvé en difficulté cette semaine, les républicains ayant annulé des financements de campagnes publicitaires en sa faveur, un signe de prévisions pessimistes pour le candidat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

LCM reste à l’Achat sur GL Events, et abaisse son objectif de cours de 29 à 26 euros. L’augmentation de capital de 107 millions d’euros va permettre au groupe de conclure ses acquisitions en…

Publié le 15/10/2018

Engie et le fonds de pension canadien CDPQ (Caisse de dépôt et placement du Québec) prévoient de proposer 9 milliards de dollars pour acquérir le réseau de gazoducs du brésilien Petrobras, a…

Publié le 15/10/2018

La confiance revient rapidement

Publié le 15/10/2018

En plus du contrat de délégation de service public de l’assainissement de Bordeaux Métropole signé récemment par Alain Juppé et Antoine Frérot, c’est une série de nouveaux contrats que…

Publié le 15/10/2018

GL events annonce le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires. Le montant final brut de l’augmentation de Capital…