En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 026.93 PTS
-0.13 %
5 031.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 020.28
-0.04 %
DAX PTS
11 363.16
+0.08 %
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.133
+0.00 %

Elections américaines de mi-mandat: les duels à scruter

| AFP | 272 | Aucun vote sur cette news
Le président des Etats-Unis Donald Trump devant ses partisans lors d'un meeting dans la ville de Johnson City (Tennessee) le 2 octobre 2018
Le président des Etats-Unis Donald Trump devant ses partisans lors d'un meeting dans la ville de Johnson City (Tennessee) le 2 octobre 2018 ( Sean Rayford / GETTY/AFP )

Plusieurs duels seront observés à la loupe mardi lors des élections américaines de mi-mandat, qui renouvelleront l'ensemble des sièges de la Chambre des représentants et plus d'un tiers du Sénat.

- Un ancien chanteur punk au Texas -

C'est au Texas qu'a lieu l'affrontement probablement le plus observé --et le plus cher-- des sénatoriales. Un quadragénaire et ancien chanteur punk, Beto O'Rourke, défenseur d'un système de santé universel et d'un encadrement plus strict des armes à feu, fait face à l'actuel sénateur Ted Cruz.

"Beto", comme l'appellent ses partisans, devance son adversaire dans les grandes villes, mais devra également convaincre les campagnes conservatrices pour l'emporter.

Pour les démocrates, conquérir le bastion républicain du Texas serait un séisme politique qui aurait des répercussions nationales. Mais ils devront profiter du ressentiment anti-Trump des banlieues.

- Duels de femmes en Arizona -

Dans l'Arizona, l'élue républicaine sortante à la Chambre Martha McSally tente de succéder au Sénat à Jeff Flake, qui ne se représente pas. Cette ancienne pilote de chasse de 52 ans affronte la démocrate Kyrsten Sinema, qui a elle aussi une histoire personnelle forte.

Après le divorce de ses parents, elle a vécu pendant près de deux ans avec sa mère et son beau-père dans une station-service abandonnée. Elle défend l'importance de l'éducation et du système de santé. Ce sera la première fois que l'Arizona enverra une femme au Sénat.

Dans la deuxième circonscription de cet Etat frontalier du Mexique, la politique migratoire de Donald Trump va jouer un rôle central dans un autre duel féminin entre la républicaine d'origine hispanique Lea Marquez Peterson et la démocrate et ancienne membre du Congrès Ann Kirkpatrick.

- Démocrates en danger -

Le Missouri constitue pour les républicains la plus belle occasion de reprendre un siège démocrate: après deux mandats, la sénatrice Claire McCaskill est fragilisée dans cet Etat du Midwest qui a largement voté pour Donald Trump en 2016. Dans les sondages, le républicain Josh Hawley est au coude-à-coude avec sa rivale. Il a reçu le soutien du président en personne, qui l'a qualifié de "star".

Dans le Dakota du Nord, terre également acquise à Donald Trump, la sénatrice démocrate Heidi Heitkamp lutte aussi pour sa survie politique. A une semaine du scrutin, elle pointait dans les sondages à plus de dix points derrière son adversaire républicain Kevin Cramer.

Dans le New Jersey, le sénateur Bob Menendez croyait avoir course gagnée: il est en place depuis 12 ans dans un fief démocrate. Mais le républicain Bob Hugin a profité de ses ennuis judiciaires --un procès en 2017 pour corruption qui s'est terminé par un non-lieu-- pour refaire son retard.

Le Minnesota, Etat agricole et minier, compte les deux sièges de représentants démocrates les plus indécis.

Dans la huitième circonscription, un ancien bastion de gauche, le démocrate Joe Radinovich affronte l'ex-policier Pete Stauber, qui s'est fait le chantre du programme "pro-croissance, pro-emplois" du président. Mais les effets secondaires de la guerre commerciale de Donald Trump contre la Chine, ou la rancoeur des électeurs âgés ayant perdu leur emploi dans la filière bois ou la sidérurgie, pourraient jouer un rôle.

- Floride: un astronaute à la peine -

En Floride, le sénateur démocrate sortant Bill Nelson est menacé par le candidat républicain Rick Scott, gouverneur du "Sunshine State" depuis 2011. Ancien astronaute en place depuis 2001, M. Nelson affronte celui qui a occupé le devant de la scène après la fusillade mortelle (17 morts le 14 février) au lycée de Parkland, au nord de Miami.

Dans un Etat qui détient le record du nombre de permis de port d'armes, il a promulgué face à la pression populaire une loi renforçant les contrôles sur les ventes d'armes à feu. Il a également été très présent lors du passage dans son Etat des ouragans Irma (septembre 2017) et Michael (octobre 2018).

- Floride et Géorgie: la question raciale -

Toujours en Floride, le démocrate Andrew Gillum, maire de la capitale Tallahassee, veut devenir le premier gouverneur noir de l'Etat. Il fait face à un ardent supporteur de Donald Trump, Ron DeSantis, qui avait provoqué une polémique en employant un verbe composé à partir du mot singe en direction de son opposant ("monkey this up") pour affirmer que ce dernier risquait de nuire aux avancées économiques.

En Géorgie, le républicain Brian Kemp, qui se qualifie de "conservateur politiquement incorrect", est talonné par Stacey Abrams, une Afro-Américaine démocrate qui a reçu le soutien de la star de la télévision Oprah Winfrey. Dans cet Etat du Sud encore profondément marqué par la ségrégation raciale, M. Kemp a été accusé d'avoir rayé du registre électoral quelque 35.000 personnes, les deux-tiers étant des Noirs. Si elle était élue, Stacey Abrams deviendrait, à 44 ans, la première femme noire à accéder au poste de gouverneur aux Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

Le CAC40 avait repris de la hauteur ce matin avant de reperdre tous ses gains...

Publié le 16/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre vient de s'extirper par le haut d'une figure de consolidation après son ouverture en trou de cotation haussier du 16 novembre. Du côté des indicateurs…

Publié le 16/11/2018

Spineway prend 2,7% à 0,265 euro dans un volume représentant 2,6% du capital, après la nomination du CEO de sa filiale US, qui fait suite à...

Publié le 16/11/2018

Le concert monte à plus de 90% du capital

Publié le 16/11/2018

Adthink lance Hello, une plateforme self-service de monétisation programmatique pour les éditeurs...