5 272.97 PTS
-0.16 %
5 270.0
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 224.83
-0.16 %
DAX PTS
12 432.27
-0.16 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Élection de Valls: la France insoumise porte plainte pour "fraude électorale"

| AFP | 361 | Aucun vote sur cette news
Farida Amrani à la mairie d'Evry le 18 juin 2017, sur une capture d'écran d'une vidéo de l'AFP-TV le 18 juin 2017
Farida Amrani à la mairie d'Evry le 18 juin 2017, sur une capture d'écran d'une vidéo de l'AFP-TV le 18 juin 2017 ( Guillaume BONNET / AFP/Archives )

Après sa courte défaite face à Manuel Valls aux législatives, la candidate de la France insoumise Farida Amrani a annoncé vendredi avoir porté plainte pour "fraude électorale" auprès du parquet d'Evry, en supplément du recours déjà déposé devant le Conseil constitutionnel.

Mme Amrani a porté plainte contre X pour "fraude électorale" le 4 octobre, a-t-elle expliqué à l'AFP, confirmant les informations du site Buzzfeed. Elle s'est refusée à tout autre commentaire.

La tension et les bousculades avaient dominé l'élection de M. Valls en juin dans l'Essonne. L'ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire par 139 voix d'écart depuis son fief d'Evry, un résultat immédiatement contesté par Mme Amrani.

Fin juin, elle avait déposé un recours devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin, et dénoncé "plusieurs irrégularités". Se basant sur des photos des cahiers d'émargements de bureaux de la commune d'Evry, elle avait notamment affirmé qu'"une centaine de signatures" d'électeurs semblaient "différentes entre le premier et le second tour".

Son entourage avait expliqué voir dans ces signatures des imitations effectuées à la place d'électeurs absents.

"Ca mérite qu'il y ait des vérifications qui soient faites" au vu du résultat "extrêmement" serré, a commenté vendredi Alexis Corbière sur France 2. "Je vais rester prudent. Dans la mesure où la justice est saisie, désormais c'est à elle de travailler", a ajouté le député LFI de Seine-Saint-Denis.

Cette mise en cause de l'élection n'empêche pas M. Valls de siéger à l'Assemblée nationale, où il exerce depuis l'été son quatrième mandat de député. Son entourage, comme son avocat, s'est toujours dit "confiant" quant à l'issue judiciaire de cette contestation.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

ARCELORMITTAL constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P860S émis par…

Publié le 19/02/2018

The Capital Group Companies a déclaré avoir franchi en baisse, le 15 février, le seuil de 15% des droits de vote d'Edenred et détenir 39...

Publié le 19/02/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 19/02/2018

Que doit-on faire maintenant ?

Publié le 19/02/2018

A la demande d'Euronext...

CONTENUS SPONSORISÉS