5 399.09 PTS
+0.00 %
5 411.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 303.54
+0.00 %
DAX PTS
13 153.70
-
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Egalité femmes-hommes: il faut "investir davantage" dans les politiques publiques

| AFP | 141 | Aucun vote sur cette news
Pour faire reculer les inégalités entre les femmes et les hommes, il faut
Pour faire reculer les inégalités entre les femmes et les hommes, il faut "appliquer les lois existantes" et investir davantage de moyens humains et financiers dans les politiques publiques, selon le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes ( JOHANNES EISELE / AFP/Archives )

Pour faire reculer les inégalités entre les femmes et les hommes, il faut "appliquer les lois existantes" et investir davantage de moyens humains et financiers dans les politiques publiques, insiste jeudi le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE).

"Avant même l'élaboration de nouvelles lois, l'urgence est à la mise en œuvre effective des lois et des politiques publiques existantes", estime cette instance nationale dans un avis qui doit être remis à la secrétaire d'Etat à l'Egalité, Marlène Schiappa.

Pour le HCE, "en dépit d'un arsenal législatif conséquent, d'une politique publique de l'égalité entre les femmes et les hommes de plus en plus étoffée et des dispositifs structurés, les inégalités entre les femmes et les hommes perdurent et se résorbent trop lentement".

Le principe de l'égalité de rémunération est inscrit dans la loi mais la majorité des entreprises ne sont pas en règle. Le viol est un crime passible de 15 ans d'emprisonnement mais seules 10% des victimes portent plainte et à peine 1% des violeurs sont condamnés, rappelle-t-il.

Pour rendre effective et améliorer la politique dédiée aux droits des femmes, il formule une quarantaine de recommandations, parmi lesquelles un "premier plan national de formation à l'égalité femmes-hommes", un Comité interministériel annuel sur le sujet, ou l'accès à des statistiques et données sexuées précises.

Le HCE insiste sur les besoins humains (conseiller dédié aux droits des femmes à l'Elysée, référent dans chaque ministère...) et financiers en matière de politique publique.

Ainsi, il faudrait "augmenter significativement le budget" consacré aux droits des femmes, en partant d'une "évaluation réelle des besoins de financements", préconise-t-il.

En 2016, le budget alloué à l'égalité entre les femmes et les hommes était de 27 millions d'euros quand le coût des violences faites aux femmes est estimé par le HCE à 3,6 milliards d'euros par an.

Par mesure d'économie, le gouvernement a décidé, pour 2017, d'annuler 7,5 millions d'euros pour ce budget, soit environ 25%.

Pour le HCE, un ministère d'État est en outre "le format le plus approprié" car "il donne la capacité d'organiser des réunions interministérielles, haut lieu des arbitrages et décisions du gouvernement".

Plusieurs associations féministes avaient déploré en mai la création d'un secrétariat d'Etat, contraire aux propos du candidat Macron qui avait promis "un ministère plein et entier des Droits des femmes".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Soutenu par le secteur bancaire (Société Générale + 2,25 % à 43,915 euros), le marché parisien a fini la semaine dans le vert.

Publié le 11/12/2017

La Banque de France table sur une croissance de 0,5% du PIB français au quatrième trimestre, selon une deuxième estimation qu'elle vient de publier. Cette dernière est conforme à la précédente…

Publié le 11/12/2017

Veolia a remporté le marché d’exploitation de l’Unité de valorisation énergétique des déchets de Reims, d'une durée de 9 ans, à compter du 1er janvier 2018, et d'un chiffre d'affaires…

Publié le 11/12/2017

Eurazeo a organisé vendredi dernier une Journée Investisseurs consacrée à l’accélération de sa stratégie de transformation. Virginie Morgon, Directeur Général, a souligné combien Eurazeo a…

Publié le 11/12/2017

Valeo confirme aujourd'hui un investissement de 375 millions de yuans (environ 50 millions d'euros) dans le fonds Cathay CarTech – premier fonds en renminbis lancé par Cathay Capital – afin…

CONTENUS SPONSORISÉS