5 372.31 PTS
-0.34 %
5 381.00
-0.06 %
SBF 120 PTS
4 320.92
-0.06 %
DAX PTS
12 716.65
+0.31 %
Dowjones PTS
24 666.15
-0.14 %
7 284.53
+0.78 %
Nikkei PTS
22 555.43
+1.24 %

Edouard Philippe: "La recomposition politique n'est pas achevée"

| AFP | 236 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime lors du congrès du MoDem, le 16 décembre 2017 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe s'exprime lors du congrès du MoDem, le 16 décembre 2017 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP )

"La recomposition (politique) n'est pas achevée, tout le monde n'est pas à destination, beaucoup ne se sentent pas à leur place", a estimé samedi le Premier ministre Édouard Philippe, en précisant que "ça (n'était) pas son cas", lors d'une intervention au congrès du MoDem.

"Je vois la gauche et la droite nous regarder comme la poule regarde le couteau (...) la gauche comme la droite se regardent le nombril en se demandant ce qui s'est passé", a considéré le chef de la majorité, selon qui "la gauche se gauchise, la droite se droitise, et pendant ce temps-là, nous avançons".

"La gauche nous trouve très à droite, la droite nous trouve très à gauche. Ces reproches s'annulent et, c'est pour nous, le plus beau des compliments", a-t-il poursuivi, en jugeant préférable "d'être une force d'attraction plutôt qu'une force de répulsion".

"La gauche pense que les Français veulent plus de gauche, la droite pense qu'ils veulent plus de droite, laissons-les se poser la question longtemps, très longtemps", a-t-il encore ironisé.

Très largement applaudi par les quelque cinq cents congressistes, le Premier ministre a été présenté par François Bayrou comme "quelqu'un à la hauteur de la situation".

Proche d'Alain Juppé et directeur général de l'UMP (devenue LR) à sa création en 2002, Édouard Philippe, qui succédait à cinq membres de son gouvernement à la tribune du congrès du MoDem, a reconnu au président du MoDem qu'"il avait vu avant d'autres que le vrai clivage était ailleurs" que dans la binarité gauche-droite.

"Gauche et droite disent que c'est bien dangereux une force centrale comme la nôtre qui s'élargirait car l'alternative serait aux extrêmes. Ils montrent leur impuissance à incarner eux-mêmes une alternative", a attaqué le Premier ministre, en estimant que "le vrai clivage, c'est entre l'élévation des consciences et la flatterie des bas instincts, ce réflexe populiste qui nous menace tous et que nous devons toujours écarter".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/06/2018

Archos a annoncé un partenariat avec Liberty, décrit comme un précurseur en matière de confidentialité et de sécurité au service des internautes...

Publié le 20/06/2018

A 08h45 en FranceIndice du climat des affaires de l'Insee pour juin.En Suisse, au Royaume-Uni et en NorvègeDécision de politique monétaire.A 14h30 aux Etats-UnisInscriptions hebdomadaires au…

Publié le 20/06/2018

La balle est dans le camp de Comcast (stable à 32,8 dollars). Le groupe de médias, maison-mère de NBCUniversal, est attendu au tournant d'une éventuelle offre améliorée sur 21st Century Fox…

Publié le 20/06/2018

Archos a annoncé un partenariat avec Liberty, décrit comme un précurseur en matière de confidentialité et de sécurité au service des internautes...

Publié le 20/06/2018

Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, a nommé Jean-Pascal Tricoire, Président du Global Compact France et PDG de Schneider Electric, en tant que membre du conseil…