5 494.83 PTS
-
5 487.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
-
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Edouard Philippe: Johnny, "une forme de culture populaire" "constitutive de notre identité"

| AFP | 220 | 1 par 1 internautes
Des fans de Johnny Hallyday rassemblés sur les Champs-Elysées avant le passage du convoi funéraire du chanteur
Des fans de Johnny Hallyday rassemblés sur les Champs-Elysées avant le passage du convoi funéraire du chanteur ( Patrick KOVARIK / AFP )

Edouard Philippe a rendu hommage samedi à Johnny Hallyday, figure d’une "culture populaire" qui est "constitutive de notre identité", défendant la comparaison avec le souvenir du décès de Victor Hugo évoquée par la députée Aurore Bergé.

"C’est vrai qu’il y a beaucoup de très belles pages sur la mort de Victor Hugo qui avait suscité une émotion formidable, incroyable, puissante". "Il ne s’agit pas de comparer Victor Hugo et Johnny Hallyday, bien entendu. Il s’agit de constater qu’il y a des figures parfois qui relèvent du champ littéraire, ou du champ d’une culture populaire que peut être la chanson, qui sont des incarnations d’une identité", a dit le Premier ministre lors de l’émission Répliques animée par le philosophe et académicien Alain Finkielkraut sur France Culture.

"Johnny Hallyday, c’est quoi ? C’est une figure qui pendant plus de cinq décennies a marqué notre société, notre pays, par quelque chose qui n’est pas une forme d’art au sens classique du terme, qui est la chanson. (...) La chanson n’est pas vécue en France comme un art majeur. Elle est vécue comme quelque chose d’important mais pas comme un art majeur. Or, elle est partout, absolument partout", a poursuivi M. Philippe.

"Je ne connais pas un Français, je n’ai jamais rencontré un Français qui soit incapable de citer plusieurs chansons de Johnny Hallyday, a-t-il ajouté. Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que dans notre pays, avec ses lumières, avec ses ombres, avec ses différences, avec sa culture, voilà une forme de culture populaire qui a marqué, qui est constitutive d’une partie de notre identité, évidemment elle ne s’y résout pas mais elle est constitutive d’une partie".

"Quand cette figure disparaît, alors il y a une émotion, dont je ne dis pas qu’elle doit être de même nature, mais qu’elle est comparable, oui. Alors voilà, devant vous, je défends la comparaison formulée par Aurore Bergé", a dit le Premier ministre.

La députée LREM avait comparé la disparition de Johnny Hallyday à celle de Victor Hugo, dont le convoi funéraire avait également descendu les Champs-Elysées, suivi par deux millions de personnes selon la presse de 1885.

"Nous vivons aussi dans un pays où nous rendons un hommage national à l'écrivain Jean d’Ormesson. Il y a encore une fascination du pays pour la littérature, vraiment, j’en suis convaincu", a ajouté le chef du gouvernement, citant, parmi ses livres préférés, Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Pourtant encouragé par la croissance plus élevée qu’attendu de la Chine (+ 1,6 % au 4ème trimestre et + 6,8 % en 2017), le marché parisien a fini proche de l’équilibre.

Publié le 19/01/2018

Framatome (ex-Areva NP) va acquérir l’activité nucléaire de contrôle-commande de Schneider Electric. Les deux entreprises ont récemment signé un accord d’achat précisant les conditions de…

Publié le 19/01/2018

IntegraGen a annoncé le lancement de deux solutions Big Data disponibles en mode SaaS, Sirius et Mercury, permettant une exploration ultra-performante des données génomiques à large échelle, afin…

Publié le 19/01/2018

Le chiffre d'affaires de Lexibook au troisième trimestre a atteint 12,2 millions d'euros, en recul de 14,7%. En cumul depuis le début de l'année fiscale, l'activité a reculé de 15,8% à 25.5…

Publié le 19/01/2018

Auplata souhaite réaliser une levée de fonds en cryptomonnaie dont les jetons pourraient être garantis par le potentiel en or des sites miniers de la société. Le groupe a ainsi engagé des…

CONTENUS SPONSORISÉS