5 416.22 PTS
+0.55 %
5 421.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
4 320.10
+0.58 %
DAX PTS
13 165.63
+0.32 %
Dowjones PTS
24 484.32
+0.40 %
6 398.71
+0.08 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

E. Ménard veut une évolution de la ligne du FN vers "l'union des droites"

| AFP | 154 | Aucun vote sur cette news
La députée du Front national Emmanuelle Ménard à l'Assemblée nationale à Paris, le 4 juillet 2017
La députée du Front national Emmanuelle Ménard à l'Assemblée nationale à Paris, le 4 juillet 2017 ( Martin BUREAU / AFP )

La députée Emmanuelle Ménard a dit espérer une évolution de la ligne du Front national vers une stratégie de "l'union des droites", faute de quoi le départ de Florian Philippot du FN ne sera qu'un "coup d'épée dans l'eau".

"J'espère que la ligne défendue par le Front national et par Florian Philippot au sein du Front national va évoluer, sinon c'est un coup d'épée dans l'eau", a déclaré Mme Ménard sur RTL.

"Il ne s'agit pas de rediaboliser, de revenir au Front national de M. Le Pen père, absolument pas. Effectivement, tout le travail de dédiabolisation comme on dit a porté ses fruits, c'est très bien. Mais maintenant il faut avoir un cap politique clair et ce cap, il ne peut pas être à gauche et surfer sur la ligne Mélenchon", a estimé la députée de l'Hérault, élue avec le soutien du FN.

"Depuis les régionales, les présidentielles et les législatives, on n'a jamais réussi avec cette ligne-là à gagner une élection", a insisté Emmanuelle Ménard.

"Nous, à Béziers, on a une autre démarche, une démarche d'union des droites". En 2014, son mari Robert Ménard a été élu maire "grâce au Front national mais pas seulement. Il a été soutenu par d'autres partis politiques. Au sein de sa majorité municipale il y a plus d'élus Républicains que d'élus Front national" et "plus de gens sans étiquette que de gens avec étiquette", a-t-elle dit.

"Tant qu'on ne s'alliera pas les uns et les autres sur un programme et des idées communes qui sont des idées de droite, même s'il peut y avoir des variables d'ajustement, on ne gagnera pas", a plaidé la députée.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

A saisir ?

Publié le 12/12/2017

Manque de punch

Publié le 12/12/2017

Unicredit (-1,78% à 17,65 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice italien, Footsie MIB, alors qu’elle tenait aujourd’hui sa journée investisseurs. Certains analystes ont…

Publié le 12/12/2017

Sycomore Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en...

Publié le 12/12/2017

311 magasins dont 33 hypermarchés.

CONTENUS SPONSORISÉS