En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
-
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Dray: "il y a un mot clé dans la famille socialiste, le mot synthèse"

| AFP | 245 | Aucun vote sur cette news
Le socialiste Julien Dray arrive à un Conseil national du PS, le 8 juillet 2017 à Paris
Le socialiste Julien Dray arrive à un Conseil national du PS, le 8 juillet 2017 à Paris ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Julien Dray, porte-parole de la nouvelle direction collégiale du PS, a souligné lundi qu'"il y a un mot clé dans la famille socialiste, c'est le mot synthèse", soulignant que "chacun devra faire un pas".

"On va partir de la situation telle qu'elle est aujourd'hui, on va essayer de faire la synthèse de tout ça. Il y a un mot clé dans la famille socialiste, c'est le mot synthèse", a déclaré Julien Dray sur France Inter, alors que la nouvelle direction collégiale du parti, forte de 16 membres, se réunit pour la première fois lundi, à huis clos.

"Je ne peux pas vous dire que ça va marcher", a-t-il ajouté, se disant lui-même "curieux de voir comment les choses vont se passer dans les jours à venir". "J'y vais dans un bon état d'esprit, dans l'idée de dire +le passé c'est le passé, reconstruisons ensemble ce que nous sommes capables de faire. Chacun aussi devra faire un pas".

"C'est pas inscrit dans l'Histoire que le PS doive vivre éternellement, ça va dépendre du travail qu'on va faire, donc de la responsabilité de chacun", a ajouté le conseiller régional d'Ile-de-France.

"Partout où le socialisme disparaît, c'est les droits sociaux qui reculent, c'est les combats sociaux qui sont affaiblis, donc il y a besoin partout de forces socialistes", a-t-il souligné.

Appelé à juger le début du quinquennat d'Emmanuel Macron, M. Dray a estimé qu'"il y a des choses positives", citant le discours "courageux" de la commémoration du Vel d'Hiv, mais qu'"il y a des réformes qui sont discutables", telle celle du code du travail, avec des "risques sur le CDI".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/07/2018

Article premier de la Constitution de 1958 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )Comme premier changement au projet de révision de la Constitution, les députés ont symboliquement supprimé jeudi, à…

Publié le 12/07/2018

Article premier de la Constitution de 1958 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )Premier amendement adopté, fortement symbolique, au projet de révision de la Constitution: l'Assemblée nationale a…

Publié le 28/06/2018

Le président Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'Elysée le 23 juin 2018 à Paris ( Thibault Camus / POOL/AFP/Archives )Le président de la République a indiqué mercredi soir,…

Publié le 27/06/2018

L'assemblée nationale, le 26 juin 2018 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP )Premiers amendements votés, fortement symboliques, sur le projet de révision constitutionnelle: les députés ont…

Publié le 10/06/2018

Le président français Emmanuel Macron (g, 2e plan), le président américain Donald Trump (c), le Premier ministre canadien Justin Trudeau (c, 2e plan) et la directrice du FMI Christine Lagarde,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...