En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Des symboles jusque dans la taille de la table du sommet intercoréen

| AFP | 385 | Aucun vote sur cette news
Le leader nord-coréen Kim Jong Un (g) et le président sud-coréen Moon Jae-in se serrent la main à la Maison de la paix, lors du sommet intercoréen, le 27 avril 2018 à Panmujom
Le leader nord-coréen Kim Jong Un (g) et le président sud-coréen Moon Jae-in se serrent la main à la Maison de la paix, lors du sommet intercoréen, le 27 avril 2018 à Panmujom ( Korea Summit Press Pool / Korea Summit Press Pool/AFP )

Des marguerites en signe de paix, l'image d'une montagne représentant la réconciliation et même une table de 2,018 mètres... On ne compte plus les symboles dans la salle accueillant le sommet intercoréen.

Mitraillés par les appareils photo, le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in ont pris place vendredi autour d'une table ovale en noyer censée permettre "des discussions franches sans sentiment de distance malgré 65 ans de division", selon la "Maison Bleue", la présidence sud-coréenne.

Dans les coins de la pièce étaient disposés des vases traditionnels remplis de fleurs, parmi lesquelles des pivoines symboles de bienvenue, des marguerites symboles de paix et des fleurs sauvages représentant la Zone démilitarisée (DMZ).

Dominant les discussions, une grande image du Mont Kumgang, une station touristique nord-coréenne qui accueillit des légions de Sud-Coréens dans les années 2000, jusqu'à ce que Séoul ne suspende les voyages en 2008 après qu'un soldat nord-coréen eut abattu un touriste qui s'était aventuré dans une zone interdite.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un (d), sa soeur Kim Yo Jong  et le président sud-coréen Moon Jae-in (g) autour de la table pour des discussions à la Maison de la paix, lors du sommet intercoréen, le 27 avril 2018 à Panmujom
Le leader nord-coréen Kim Jong Un (d), sa soeur Kim Yo Jong et le président sud-coréen Moon Jae-in (g) autour de la table pour des discussions à la Maison de la paix, lors du sommet intercoréen, le 27 avril 2018 à Panmujom ( Korea Summit Press Pool / Korea Summit Press Pool/AFP )

Les deux dirigeants ont échangé des civilités devant l'image avant que le leader nord-coréen ne dise avoir été "submergé par l'émotion" en passant au Sud.

Les relations intercoréennes n'avaient cependant pas le monopole de la symbolique.

Sur les chaises en noyer, figure un écusson avec, à côté de la carte représentant la péninsule coréenne, un petit point dessinant des territoires situés en mer du Japon, contrôlés par la Corée du Sud sous l'appellation Dokdo mais revendiqués par Tokyo sous le nom de Takeshima.

Soixante-cinq ans après la Guerre de Corée, Nord et Sud s'opposent sur nombre de sujets. Mais s'il en est un qui les réunisse, c'est bien un même ressentiment à l'égard des 35 années de présence coloniale japonaise brutale entre 1910 et 1945.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...