En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 110.97 PTS
+0.52 %
5 105.50
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 094.96
+0.45 %
DAX PTS
11 640.92
+0.75 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.153
+0.15 %

Des forains perturbent l'inauguration des illuminations des Champs-Elysées

| AFP | 490 | 3 par 1 internautes
L'actrice franco-américaine Lily-Rose Depp (c) et la maire de Paris Anne Hidalgo (3e g), inaugurent les illuminations de Noël des Champs-Elyées, le 22 novembre 2017 à Paris
L'actrice franco-américaine Lily-Rose Depp (c) et la maire de Paris Anne Hidalgo (3e g), inaugurent les illuminations de Noël des Champs-Elyées, le 22 novembre 2017 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP )

Une centaine de forains et manifestants ont perturbé mercredi la cérémonie d'inauguration des illuminations de Noël des Champs Élysées, pour protester notamment contre la suppression du marché de Noël sur la célèbre avenue et de la grande roue de la Concorde.

La maire de Paris Anne Hidalgo a inauguré le dispositif lumineux au côté de l'actrice et mannequin franco-américaine Lily-Rose Depp, marraine des illuminations cette année, souriante et "très heureuse d'être là".

La fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis, entourée de deux enfants suivis par l'association "Petits Princes" et de Mme Hidalgo, a pressé le bouton permettant d'allumer le million d'ampoules disséminées sur les 400 arbres de l'avenue.

Mais dès l'arrivée de la maire et de plusieurs élus parisiens, des sifflets, huées et klaxons se sont faits entendre. Une centaine de forains et commerçants, rejoints par des salariés de Cyclocity, filiale de JCDecaux en charge des Vélib' actuellement en grève pour leur emploi, étaient réunis derrière la scène.

Des commerçants manifestent contre la suppression du marché de Noël, le 22 novembre 2017 lors de l'inauguration des illuminations de Noël sur les Champs-Elysées à Paris
Des commerçants manifestent contre la suppression du marché de Noël, le 22 novembre 2017 lors de l'inauguration des illuminations de Noël sur les Champs-Elysées à Paris ( Thomas SAMSON / AFP )

Les manifestants ont également allumé des fumigènes alors qu'une pluie de confettis envahissait la scène. D'autres manifestants ont également klaxonné et sifflé depuis des voitures roulant sur les Champs Elysées.

Quelques heures auparavant, les élus de Paris avaient décidé de ne pas renouveler l'an prochain la célèbre grande Roue au bas des Champs-Elysées, gérée par le "roi des forains" Marcel Campion. Ils avaient déjà décidé en juillet, à l'unanimité, de mettre fin au marché de Noël organisé depuis 2008 sur les Champs Elysées.

Après un court discours difficilement audible, Anne Hidalgo a souligné que "c’est la fête à Paris quand même". "Il faut respecter les décisions de justice et les décisions collectives. Les élus de Paris sont légitimes, et en plus unanimes", a-t-elle ajouté, interrogée sur la manifestation.

"Aujourd'hui Mme Hidalgo met nos entreprises à la ruine", a réagi René Hayoun, président de l'Association de défense du droit forain.

"On a voulu lui montrer que nous étions présents au moment où elle appuyait sur le bouton (...)", a-t-il ajouté, déplorant une "discrimination commerciale", un "règlement de comptes" et la "destruction du monde de l'amusement public" à Paris.

La grande roue a aussi été arrêtée pendant une trentaine de minutes pendant cette cérémonie, "pour protester contre la suppression de 2.000 emplois de commerçants, d'artisans et d'artistes", a indiqué par communiqué M. Campion, qui participait à l'inauguration en tant que membre du conseil d'administration des Champs Elysées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Safran et Zodiac Aerospace ont signé vendredi un traité de fusion relatif au projet de fusion-absorption de Zodiac Aerospace par Safran annoncé le 1 juin dernier. Ce projet sera soumis à…

Publié le 22/10/2018

Eurovia, filiale de Vinci spécialisée dans les infrastructures de transport et l’aménagement urbain, a remporté deux contrats de conception/construction pour l’aménagement de deux axes…

Publié le 22/10/2018

Le groupe allemand allait proposer plus de 100 euros par action Fnac

Publié le 22/10/2018

S&P Global Ratings a relevé d'un cran à A+ (contre A précédemment) des notes long-terme du Groupe Crédit Agricole, de Crédit Agricole S.A., des Caisses régionales de Crédit Agricole, de LCL,…

Publié le 22/10/2018

Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (CACIB) a annoncé que les accords de poursuites différées (Deferred Prosecution Agreements) relatifs à la conformité aux sanctions économiques…