5 542.55 PTS
-0.11 %
5 481.0
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 430.65
-0.03 %
DAX PTS
12 938.01
+0.65 %
Dowjones PTS
24 737.96
-0.30 %
6 962.56
+0.19 %
Nikkei PTS
22 450.79
+0.06 %

Des députés de plusieurs groupes veulent interdire la chasse à courre

| AFP | 311 | Aucun vote sur cette news
Chasse à courre dans la forêt près de Châtenoy, dans le Loiret, le 23 décembre 2017
Chasse à courre dans la forêt près de Châtenoy, dans le Loiret, le 23 décembre 2017 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Des députés de plusieurs groupes, y compris de la majorité, ont plaidé mardi pour une proposition de loi commune, déposée à l'initiative de l'Insoumis Bastien Lachaud, afin d'interdire la chasse à courre, pratique qu'ils jugent "minoritaire" et "barbare".

Le texte, déposé par le député LFI de Seine-Saint-Denis, a été co-signé par 19 députés des groupes LR, PCF, LFI, LREM et MoDem.

Les signataires "ne protestent pas contre tous les modes de chasse" mais veulent mettre fin à une pratique "minoritaire", "barbare", "sans aucune utilité sociale", a argumenté M. Lachaud en présentant la proposition de loi à la presse.

Pour cette proposition de loi "présentée dans un esprit transpartisan, à l'image des cosignataires, car il semble important que les différents groupes relaient une aspiration profonde de la société", il a aussi, dans un communiqué, "tout particulièrement salu(é) le courage des député.e.s du groupe majoritaire LREM" l'ayant cosignée.

Les signataires ont rappelé un épisode survenu en octobre 2017 dans l'Oise, lorsque des veneurs ont abattu un cerf qui avait trouvé refuge dans le jardin de particuliers. Cela avait créé de l'émoi, et une pétition lancée par la Fondation 30 millions d'Amis "pour l'abolition de la chasse à courre" avait alors recueilli près de 143.000 signatures.

Erwan Balanant (MoDem) a notamment regretté le "retard" français dans cette interdiction, alors que la pratique est déjà abolie en Angleterre depuis 2015 et en Allemagne.

Sébastien Jumel (PCF) a, lui, dénoncé une "pratique de l'Ancien Régime", qui révèle "un mode de distinction de classe". Abandonnée pendant la Révolution Française, la vènerie avait été rétablie sous Napoléon.

La proposition de loi reprend les articles d'une proposition de loi déposée par la sénatrice et ancienne ministre Laurence Rossignol (PS) le 22 novembre 2017 visant à interdire "la chasse à courre, à cor et à cri", mais jamais inscrite à l'ordre du jour parlementaire. Elle suggère que cette pratique soit punie d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Plusieurs associations de défense des animaux, dont la Fondation Bardot, L214 ou encore la Fondation 30 Millions d’Amis, ont réclamé début décembre l'abolition de la chasse à courre à Nicolas Hulot.

Le ministre de la Transition écologique avait indiqué fin novembre souhaiter "conduire bientôt une grande réflexion sur la condition animale avec le ministre de l'Agriculture". "Certaines pratiques, comme la chasse à courre, prolongent l’agonie et le stress de l’animal. Cela me heurte profondément", avait-il dit dans une interview à L'Obs.

Dans un communiqué, la société de Vénerie a défendu de son côté une pratique "100% naturelle et sans arme consistant à poursuivre un animal sauvage à l’aide de chiens courants", estimant que la chasse à courre, "ni cruelle, ni anachronique ou surannée", "souffre des approximations et contre-vérités brandies par des opposants qui oeuvrent avec acharnement à sa disparition".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2018

BLEECKER         COMMUNIQUE DE PRESSE         RESULTATS SEMESTRIELS AU 28.02.2018       Paris, le 25 mai 2018       Le Groupe BLEECKER publie aujourd'hui ses…

Publié le 25/05/2018

A la suite de l'accord du conseil d'administration de Beni Stabili, le 24 mai, le conseil d'administration de Foncière des Régions a approuvé à l'unanimité le projet de fusion entre les deux…

Publié le 25/05/2018

Safran annonce que son Assemblée générale des actionnaires 2018 a décidé le versement d’un dividende de 1,60 euro par action et approuvé l’ensemble des résolutions proposées. La mise en…

Publié le 25/05/2018

HF COMPANY Société anonyme au capital de 1 670 631.50 EUROS Siège social : Node Park Touraine 37310 Tauxigny 405 250 119 R.C.S. TOURS       Tauxigny, le 25 mai…

Publié le 25/05/2018

Faible croissance...