5 096.86 PTS
-0.34 %
5 095.50
-0.32 %
SBF 120 PTS
4 076.04
-0.30 %
DAX PTS
12 118.23
-0.39 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
+0.00 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Déplacement à Las Vegas: Macron refuse de commenter "des péripéties du quotidien"

| AFP | 165 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanuel Macron à Hambourg, en Allemagne, le 8 juillet 2017
Le président français Emmanuel Macron à Hambourg, en Allemagne, le 8 juillet 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP )

Emmanuel Macron a refusé samedi, à l'issue du G20, de commenter l'affaire qui fragilise la ministre du Travail Muriel Pénicaud et qui concerne un déplacement à Las Vegas en 2016 du ministre de l’Économie qu'il était alors, évoquant des "péripéties du quotidien".

Interrogé sur le fait de savoir si Mme Pénicaud gardait toute sa confiance après l'ouverture vendredi d'une information judiciaire pour "favoritisme" dans l'organisation de ce déplacement, M. Macron a rappelé, lors de sa conférence de presse de clôture du sommet du G20 à Hambourg (Allemagne), avoir "posé des règles claires" sur son expression à l'étranger.

"Donc, moi, quand je les pose, je les respecte. Parce que, objectivement, nous sommes ici sur des sujets essentiels qui méritent mieux que les commentaires d'actualité", a-t-il répliqué.

"Tout ce dont on parle est vital pour notre peuple, aujourd'hui et demain. Vous parlez des péripéties du quotidien dans notre pays. Il ne m'appartient pas, ici, de les commenter", a-t-il ajouté.

M. Macron a précisé qu'il n'aurait pas fait davantage de commentaires à Paris, "parce qu'un président de la République ne commente pas, et a fortiori parce qu'un président de la République ne commente pas l'actualité judiciaire".

"Au vu des premiers éléments de l'enquête préliminaire" ouverte le 13 mars, le parquet de Paris a ouvert vendredi d'une information judiciaire contre X pour "favoritisme et recel de favoritisme".

La ministre du Travail a déclaré vendredi dans un communiqué succinct "prendre acte" de l'ouverture de cette procédure et a maintenu "avec la plus grande fermeté (n'avoir) rien à se reprocher".

L'agence publique Business France, dont Mme Pénicaud était à l'époque directrice générale, est soupçonnée d'avoir enfreint la réglementation sur les marchés publics en ne faisant pas d'appel d'offres pour l'organisation de ce déplacement à Las Vegas de M. Macron, confiée au géant de la communication Havas en décembre 2015.

Au centre de l'affaire: une soirée, le 6 janvier 2016, à Las Vegas, en plein Consumer Electronics Show (CES), grand-messe mondiale de l'innovation technologique, au cours de laquelle M. Macron avait rencontré des dirigeants de start-up françaises.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

Le titre sur des plus bas d'un an...

Publié le 21/08/2017

Le transporteur régional a signé un protocole d'accord avec Airbus...

Publié le 21/08/2017

Le Conseil d'administration et le Conseil de surveillance de Linde ont recommandé à leurs actionnaires d'approuver le projet de fusion avec l'américain Praxair. Les dirigeants du groupe allemand…

Publié le 21/08/2017

Enertime annonce la demande de tirage, intervenue le 18 août 2017, de la troisième tranche de 200 ODIRNANE, pour un montant total brut de 200...

Publié le 21/08/2017

Le groupe vise une remontée au troisième trimestre...

CONTENUS SPONSORISÉS