En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.00 %
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.174
-0.08 %

Déclarations de Wauquiez: quelques élus ou membres LR prennent leurs distances

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
Le président des Républicains Laurent Wauquiez, lors d'une réunion publique à Toulon, le 6 décembre 2017
Le président des Républicains Laurent Wauquiez, lors d'une réunion publique à Toulon, le 6 décembre 2017 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives )

Après l’ex-ministre Dominique Bussereau, des membres des Républicains ont annoncé prendre leurs distances avec leur parti, après les déclarations choc de Laurent Wauquiez, président de LR, diffusées par Quotidien, ont-ils fait savoir mercredi.

Dominique Bussereau avait annoncé mardi soir, à l’issue de l’intervention de Laurent Wauquiez sur BFM-TV, sa décision de quitter le parti des Républicains. "Je m’attendais à ce qu’il s’excuse", a-t-il affirmé mercredi sur Public Sénat, ajoutant que M. Wauquiez aurait dû, pour "mettre fin à l’incident", reconnaître être "allé trop loin" et avoir "tenu des propos qu’(il) n’aurait pas dû tenir".

L’euro-députée Elisabeth Morin-Chartier a également annoncé son départ. "Je ne me retrouve pas dans la spirale dans laquelle notre parti s’engage", a-t-elle déclaré dans un communiqué, citant le "respect des citoyens, des institutions et de la parole donnée" comme valeurs nécessaires en politique.

"Pour être en accord avec mon éthique, je quitte Les Républicains et n’appartiens désormais qu’à la seule famille politique du Parti Populaire Européen", a-t-elle affirmé.

Le sénateur de Saône-et-Loire Jean-Paul Emorine a annoncé sa décision de quitter le parti mercredi au Journal de Saône-et-Loire, évoquant des "déclarations déplacées, pas adaptées à la responsabilité qui est" celle de M. Wauquiez.

L'élu, qui dit ne pas souhaiter quitter son groupe politique, n'avait pas renouvelé son adhésion aux Républicains en janvier, attendant de voir l'action du nouveau président du parti. "Je ne suis pas d'accord avec la ligne politique de Laurent Wauquiez", a-t-il indiqué mercredi.

Emmanuel Hamelin, conseiller municipal de Lyon, a annoncé par communiqué sa décision de rejoindre le parti Agir : "Les Républicains, ce n’est plus ma droite". Les propos du chef de LR montrent selon lui "que la nouvelle génération dont Laurent Wauquiez se veut le porte-parole, est en réalité plus proche des vieux discours populistes".

"Il est inconcevable qu’un dirigeant politique président d’un grand parti politique, alimente le populisme et manie la caricature", a de son côté fait savoir par communiqué Pierre Cuny, le maire de Thionville, dénonçant les propos "inacceptables" tenus par M. Wauquiez, dont il se "désolidarise complètement". "Je me mets donc officiellement en retrait du parti Les Républicains", a-t-il conclu.

Invité mercredi sur Europe 1, Eric Ciotti, conseiller départemental des Alpes-Maritimes, a qualifié ces départs successifs de "démarches individuelles". "Nous avons gagné les deux élections législatives partielles et c’est beaucoup plus important que l’attitude de quelques élus que personne au demeurant ne connaît", a-t-il tranché.

De son côté, Gilles Boyer, ancien directeur de campagne d'Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre, et conseiller d'Edouard Philippe à Matignon, a tweeté mercredi : "Il y a des moments où partir, c’est déserter. Et il y a des moments où rester, c’est cautionner".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

      Création d'AgroFly FRANCE, distributeur-intégrateur d'une solution d'épandage par drone       Dardilly, 24 septembre 2018.     Delta Drone et le…

Publié le 24/09/2018

    Communiqué de presse   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018     Le Conseil d'administration de Gaumont, réuni le 20 septembre 2018 sous la présidence de…

Publié le 24/09/2018

Bertin Technologies est entrée en négociations exclusives avec CT en vue de la cession de ses activités en modélisation multi-physique et informatique...

Publié le 24/09/2018

GL Events explique ce matin que l'Asie et en premier lieu la Chine sont aujourd'hui des zones en forte croissance dans tous les métiers de...

Publié le 24/09/2018

Le groupe GL events annonce le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires d'un...