En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
+0.00 %

Décès de Georges Sarre, ancien secrétaire d'Etat de Mitterrand

| AFP | 629 | 3 par 1 internautes
Georges Sarre en 2005 à Paris
Georges Sarre en 2005 à Paris ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )

Georges Sarre, ancien secrétaire d'Etat socialiste de François Mitterrand de 1988 à 1993 et père du permis à points, est décédé jeudi matin à l'âge de 83 ans, a annoncé à l'AFP Jean-Pierre Chevènement.

"Je ressens une peine immense après le décès de ce compagnon de combat depuis notre prime jeunesse", a déclaré l'ancien ministre avec lequel il avait fondé le Mouvement des Citoyens.

Jean-Pierre Chevènement a aussi souligné son rôle dans la conquête du pouvoir par le PS. "Il fait partie des rares hommes dont on peut dire qu'ils ont permis par leur action personnelle, à la tête de la Fédération de Paris, aux Congrès d'Epinay et de Metz, l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981", a-t-il salué.

Né en novembre 1935, George Sarre avait dirigé avec Jean-Pierre Chevènement le CERES (Centre d'études, de recherches et d'éducation socialiste) qui avait permis en 1971 à François Mitterrand de prendre la tête du Parti socialiste.

Figure de la gauche parisienne, il avait été député de Paris de 1981 à 1986, en 1988, puis de nouveau de 1993 à 2002, et maire du 11e arrondissement de 1995 à 2008.

Il avait été secrétaire d'Etat aux Transports dans les gouvernements Rocard, Cresson et Bérégovoy. En 1989, il avait notamment fait voter le permis de conduire à points, qui était entré en application en 1992.

En 1993, il avait quitté le PS pour fonder avec Jean-Pierre Chevènement le Mouvement des Citoyens, dont il avait assumé la présidence de 2001 à 2002.

Plusieurs dirigeants politiques ont salué son action pour la gauche et pour Paris.

"Grande tristesse à l'annonce du décès de Georges Sarre. Pensées pour Jean-Pierre Chevènement, JM Alexandre et Christian Hutin qui voient partir un compagnon de route et un ami", a réagi sur Twitter le Premier secrétaire du PS Olivier Faure.

"Le jeune militant socialiste que j'étais dans les années 80 se souvient de la rigueur idéologique mais aussi de l'empathie de l'homme", a tweeté le patron des sénateurs socialistes Patrick Kanner.

"Georges Sarre était une figure du socialisme qui n'avait pas ses idées et ses convictions dans la poche", a souligné sur Twitter Benoît Hamon, ancien candidat socialiste à la présidentielle de 2017 et chef de file de Générations pour les européennes.

Ian Brossat, adjoint d'Anne Hidalgo chargé du logement et tête de liste PCF aux élections européennes de mai, a salué "un ardent militant de la gauche, artisan de la victoire de 2001 à Paris".

"Il fut un pionnier de la gauche républicaine sous la Vè République. (...). Il était un grand passionné du combat politique", a tweeté le porte-parole du Mouvement républicain et citoyen (MRC) Bastien Faudot.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...