En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Débat pour les Européennes: le cabinet de curiosités des douze têtes de liste

| AFP | 219 | Aucun vote sur cette news
Les douze têtes de listes pour les Européennes participent à un débat télévisé sur France 2, le 4 avril 2019 à Saint-Cloud, près de Paris
Les douze têtes de listes pour les Européennes participent à un débat télévisé sur France 2, le 4 avril 2019 à Saint-Cloud, près de Paris ( Bertrand GUAY / AFP )

Des menottes, du miel ou des fragments du mur de Berlin: les douze têtes de listes pour les Européennes qui participaient jeudi soir sur France 2 à un premier débat télévisé, invitées à venir avec un objet pour symboliser "leur Europe", ont présenté un véritable cabinet de curiosités.

Le souverainiste François Asselineau (UPR) a entamé la séquence avec une paire de menottes aux couleurs de l'Union européenne, munies d'une clé tricolore ; alors que Florian Philippot (Les Patriotes), l'autre partisan de la sortie de la France de l'UE, est venu avec une baguette de pain, selon lui l'incarnation "du pouvoir d'achat", malmené par la monnaie unique.

Une maquette d'avion Airbus pour Nicolas Dupont-Aignan ("L'Europe des projets"), une passoire pour la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, ("Une Europe incapable de protéger les peuples") ou un gilet de sauvetage pour Benoît Hamon (Générations), "que l'Europe a tendu aux banquiers responsables de la crise de 2008" mais "n'a pas tendu à des milliers d'hommes et de femmes qui sont morts en Méditerranée", ont encore été exposés.

Parmi les douze, deux candidats ont choisi le même fétiche: des fragments du mur de Berlin, tant pour le fédéraliste Jean-Christophe Lagarde (UDI) que Raphaël Glucksmann (Place publique, soutenu par le PS), chacun voulant mettre en garde contre la tentation de "reconstruire des murs".

La tête de liste de La République en marche, Nathalie Loiseau, qui fait la course en tête dans les sondages avec le RN, est pour sa part venue avec du piment d'Espelette qui "a failli disparaître il y a 30 ans au profit des contrefaçons" et symbole de l"Europe qui respecte nos identités et défend nos producteurs".

Yannick Jadot (EELV) est lui aussi venu avec un produit alimentaire, du miel, symbole de la menace que font peser les pesticides sur les abeilles et de la biodiversité, quand François-Xavier Bellamy (LR), a présenté L'Illiade et L'Odyssée d'Homère, en faisant valoir "le risque de fracturation communautariste qui menace notre société".

A la gauche de la gauche, Manon Aubry (LFI) a brandi un chèque de l"Europe des riches" symbolisant les 5 milliards d'euros "rendus aux riches". Ian Brossat (PCF) était venu, lui, avec un bracelet de naissance d'une petite Olympe afin de rappeler les maternités et les services publics qui ferment.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…