En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 151.07 PTS
+0.12 %
5 164.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 138.98
+0.38 %
DAX PTS
11 722.68
+0.07 %
Dowjones PTS
25 706.68
+0.00 %
7 278.63
+0.00 %
1.149
-0.07 %

Débat LR: Portelli et Calan dénoncent les conditions de Wauquiez

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
(GàD) Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez, candidats à la présidence de LR
(GàD) Maël de Calan, Florence Portelli et Laurent Wauquiez, candidats à la présidence de LR ( Fred TANNEAU, LOIC VENANCE, JOEL SAGET / AFP/Archives )

Florence Portelli et Maël de Calan ont tous deux dénoncé vendredi les conditions exigées par Laurent Wauquiez, leur concurrent pour la présidence des Républicains (LR), pour l'organisation d'un débat, l'équipe du président d'Auvergne-Rhône-Alpes prenant "acte" d'un "désaccord profond" portant sur la retransmission télévisée.

"A l'issue de la réunion qui s'est tenue (vendredi) matin avec les représentants des trois candidats à la présidence des Républicains, Florence Portelli prend acte du refus de l'un des candidats de débattre avec ses concurrents et dénonce une régression démocratique dévastatrice pour l'image des LR", écrit l'équipe de la maire de Taverny (Val-d'Oise) dans un communiqué.

Rappelant avoir "accepté, dans un esprit de conciliation, la totalité des conditions posées par ses concurrents", Mme Portelli "regrette l'obstruction méthodique et systématique de Laurent Wauquiez qui, après avoir refusé de se prononcer sur le principe même d'un débat pendant près de deux mois, n'a ensuite cessé de se dérober et de poser toujours plus de conditions, rendant ainsi la tenue d'un débat quasi-impossible".

Dans un texte ironiquement titré "un débat en forêt, le 24 décembre à 2 heures du matin ?", Maël de Calan a de nouveau proposé "un débat militant" et "ouvert à la presse" à M. Wauquiez, qu'il enjoint de "répondre publiquement" à cette demande.

M. Wauquiez "a accepté le 29 octobre" un débat "devant les militants et ouvert aux journalistes qui +pourront filmer+. Nous avons accepté ses conditions. Revenant sur ces déclarations, son équipe refuse désormais l’accès aux caméras de télévision, et souhaite une réunion publique diffusée uniquement sur le site internet du parti", détaille M. de Calan.

"Nous prenons acte d'un désaccord profond, non pas sur l'intention de débattre, mais sur l'esprit du débat", a expliqué à l'AFP le directeur de campagne de Laurent Wauquiez, Geoffroy Didier.

"Ce que nous avons toujours proposé, c'est un débat militant, tourné vers les adhérents des Républicains, par respect pour eux. C'est-à-dire un débat ouvert exclusivement aux adhérents ainsi qu'à la presse et retransmis sur le site internet des Républicains". "Cette dernière volonté a été refusée par les deux concurrents", a poursuivi le vice-président de la région Ile-de-France.

"Malgré des tentatives de politique spectacle de ses concurrents", "Laurent Wauquiez a su préserver l'unité: il n'y aura donc pas de pugilat à la télévision", a-t-il conclu.

L'élection du président des Républicains est prévue le 10 décembre, avec un éventuel second tour le 17.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

Les valeurs bancaires sous-performent les marchés en Europe, plombées par les établissements espagnols qui décrochent fortement suite à une décision...

Publié le 18/10/2018

PEPSICO constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put K815S émis par SOCIETE…

Publié le 18/10/2018

Une erreur s'était glissée dans le titre de notre dépêche précédente. Le bénéfice net et le ratio combiné sont meilleurs que prévu. L'assureur Travelers a dévoilé des bénéfices meilleurs…

Publié le 18/10/2018

Suite à la signature en juin 2018 de l’accord de licence exclusif avec le studio Wargaming, Innelec Multimedia annonce le lancement de sa gamme de périphériques gaming World of Tanks sous la…

Publié le 18/10/2018

L'IMMOBILIERE HOTELIERE Société Anonyme au capital 13.007.451 EUR Siège social : 66, rue de Miromesnil -75008 Paris R.C.S. Paris 784 335 333   La société L'IMMOBILIERE…