En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 260.64 PTS
-0.18 %
5 245.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 158.74
-0.32 %
DAX PTS
11 346.65
-0.15 %
Dowjones PTS
25 473.36
-0.11 %
7 296.69
-0.40 %
1.132
+0.14 %

Création d'une mission d'information à l'Assemblée sur l'aide sociale à l'enfance

| AFP | 250 | Aucun vote sur cette news
L'Assemblée nationale à Paris en octobre 2017
L'Assemblée nationale à Paris en octobre 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Alors que le gouvernement s'emploie à améliorer la protection de l'enfance, une mission d'information sur l'aide sociale à l'enfance, qui est chargée de suivre les enfants placés, a été créée mardi à l'Assemblée nationale, a-t-on appris de source parlementaire.

Cette mission d'information, qui comprendra 23 députés, a été validée en conférence des présidents de l'Assemblée, sur proposition du titulaire du "perchoir", Richard Ferrand (LREM).

Elle devrait travailler sur les sujets de répartition des compétences entre l'Etat et les départements, de formation des personnels, et encore sur l'application des mesures éducatives.

Durant plusieurs mois voire jusqu'au bout de la législature, la mission pourra conduire des auditions ou se déplacer en France et à l'étranger.

En janvier, des députés LREM emmenés par Perrine Goulet, elle-même ancienne enfant placée, avaient plaidé pour la création d’une commission d’enquête sur le fonctionnement de l’aide sociale à l'enfance, dans la foulée d'un documentaire accablant diffusé sur France 3.

Ce documentaire retransmis dans "Pièces à conviction" le 16 janvier montrait des lacunes alarmantes du circuit de protection de l'enfance: jeunes ballotés de familles d'accueil en foyer, éducateurs sans formation, maltraitances dans les foyers...

341.000 mineurs font l'objet d'une mesure de protection de l'enfance en France (fin 2017), dont plus de la moitié sont placés en institution ou dans des familles d'accueil.

Le gouvernement a esquissé fin janvier les grandes lignes d'un plan visant à améliorer la protection de l'enfance, des mesures qui devront être "finalisées" d'ici l'été. Y figurent la prise en charge par l'ASE, le gouvernement souhaitant mettre l'accent sur la formation des professionnels, et réfléchir aux conditions de leur recrutement. Il s'agit aussi d'assurer une "exécution plus rapide" des mesures judiciaires de placement, selon le secrétaire d’État Adrien Taquet.

En outre, pour aider les jeunes qui, à 18 ans, subissent une "sortie sèche" des services de protection de l'enfance, et doivent soudain voler de leurs propres ailes, le gouvernement propose "d'établir un référentiel de bonnes pratiques, et d'inciter les départements à les mettre en œuvre".

Les députés ont adopté en commission en juillet 2018 une proposition de loi de Brigitte Bourguignon (LREM) visant à renforcer l'accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l'autonomie. Elle devrait être inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée début mai, a-t-on appris de source parlementaire LREM.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 25/03/2019

Scor a été informé que le fonds activiste CIAM, domicilié au Luxembourg, a déposé un projet de résolution visant la révocation de Denis Kessler en tant qu’administrateur et appelé à voter…

Publié le 25/03/2019

Le Royaume-Uni a moins séduit les touristes étrangers en 2018. Ainsi, le pays en a accueilli 37,8 millions, selon l'Office de la statistique nationale (ONS). Cela représente une baisse de 4 % par…

Publié le 25/03/2019

Cet entrepôt, d'une surface de 13.000 m2 sera loué en intégralité à cette filiale d'Otsuka

Publié le 25/03/2019

La Première ministre britannique Theresa May au parlement de Westminster le 25 mars 2019 ( HO / PRU/AFP )L'accord de Brexit négocié avec Bruxelles n'a "pas le soutien suffisant" au Parlement…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/03/2019

La signature d’un méga-contrat était attendue. Elle a eu lieu. Ainsi, Airbus et la China Aviation Supplies Holding Company (CASC) ont signé un accord portant sur l’acquisition de 290 avions de…

Publié le 25/03/2019

Eurazeo a annoncé avoir été choisi par CIC et BNP Paribas, pour gérer un fonds d’1 à 1,5 milliard d’euros dédié aux sociétés françaises et européennes ayant comme stratégie de se…

Publié le 25/03/2019

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 25/03/2019

La marge nette revient à 4,2% du chiffre d'affaires

Publié le 25/03/2019

Dans un contexte marqué par la persistance d’incertitudes économiques et politiques en Europe, Trigano a réalisé au deuxième trimestre 2018-2019 (clos fin février) un chiffre d’affaires de…