Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
-
5 629.00
-
SBF 120 PTS
4 460.31
-
DAX PTS
13 848.35
+0.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.209
+0.13 %

Covid: Véran souligne les effets du couvre-feu à 18H00 sur l'épidémie

| AFP | 381 | 4 par 4 internautes
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier veran, en déplacement au CHR de Metz, le 14 janvier 2021
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier veran, en déplacement au CHR de Metz, le 14 janvier 2021 ( JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP )

Le ministre de la Santé Olivier Véran a souligné jeudi les effets positifs du couvre-feu à 18H00 dans les régions concernées sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19, tandis que le Premier ministre Jean Castex défendait les "mesures de freinage", même si elles sont "difficiles à accepter".

"Les services de réanimation sont loin d'être vides, c'est encore tendu", et "il faut donc continuer à adapter les mesures", même si "les mesures de freinage sont difficiles à accepter pour nos concitoyens", a plaidé Jean Castex, en visite au CHR de Metz pour l'ouverture des inscriptions à la vaccination contre le Covid-19 pour les 75 ans et plus.

Il tiendra à 18H00 une conférence de presse au cours de laquelle il pourrait annoncer de possibles nouvelles restrictions, parmi lesquelles la possibilité d'une extension à l'ensemble du territoire du couvre-feu à 18H00 instauré dans 25 départements de l'Est et du Sud-Est.

A ses côtés, le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué que le gouvernement est "dans une démarche empirique" concernant le couvre-feu: "est-ce que ça marche ou pas, on verra. Ce que je sais, c'est que dans tous les départements qui ont adapté cette mesure, avec dix jours de recul, on a une augmentation du taux d'incidence de 16%, quand les autres ont une augmentation de 43%. Dans la région Grand est, il y a vraiment une différence avec les départements voisins", a-t-il souligné.

Jean Rottner, président LR de la région Grand Est, a estimé qu'"à l'échelle régionale", le couvre-feu à 18H00 "porte ses effets": "on reste sur un positionnement haut (de l'épidémie, NDLR) mais on évite une propagation du virus. Ça donne une stabilité, une perspective".

A l'inverse, pour le sénateur LR de Moselle François Grosdidier, ce couvre-feu avancé de 20H00 à 18H00 "a peu d'efficacité sanitaire", et "le 18H00 ça rend fou: certains de nos concitoyens disent qu'ils produisent et rentrent chez eux, ils ne voient plus personne, ça leur tape sur le système."

"Ca achève les commerçants", a-t-il ajouté: "on va précipiter tout le monde dans les supermarchés le samedi".

Patrick Weiten, président UDI du Conseil départemental de la Moselle, a lui aussi souligné la "saturation des grandes surfaces" le samedi, en relayant le souhait des commerçants de proximité d'ouvrir le dimanche pour compenser leurs pertes.

Le couvre-feu provoque "un engorgement" des routes "sur des délais très courts, entre 17H00 et 18H00", a-t-il aussi relevé.

Jean Castex a souligné que les protocoles ont été "durcis" pour les grands centres commerciaux, "avec des jauges" qui doivent être respectées, a-t-il exhorté.

"Ça ne sert a rien de faire des protocoles sanitaires s'ils ne sont pas respectés !! D'autant plus qu'à ce que je sache, les petits commerces, eux, les respectent", a-t-il noté.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

Le fonds aurait réclamé le départ du PDG du groupe agro-alimentaire, selon le site du magazine 'Challenges'.

Publié le 18/01/2021

Esker fera chaque année l'objet d'un audit de contrôle pour valider sa conformité ISO 14001 dans la durée...

Publié le 18/01/2021

Impacté par les conséquences liées à l'épidémie de Covid-19, le trafic total du Groupe ADP a diminué de 60,4% sur l'année 2020 avec 96,3 millions de...

Publié le 18/01/2021

Ce franchissement de seuils résulte d'une augmentation de capital de la société NR21....

Publié le 18/01/2021

Nexans publiera ses résultats de l'exercice 2020, le mercredi 17 février à 7h, heure de Paris...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne