En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
+0.00 %
5 084.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 076.70
+0.00 %
DAX PTS
11 553.83
-
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.151
+0.01 %

Coût des moyens alloués à Brigitte Macron: 440.000 euros par an

| AFP | 1079 | Aucun vote sur cette news
Brigitte Macron visite la grande mosquée  Sheikh Zayed Grand Mosque à Abu Dhabi, le 9novembre 2017
Brigitte Macron visite la grande mosquée Sheikh Zayed Grand Mosque à Abu Dhabi, le 9novembre 2017 ( Giuseppe CACACE / AFP )

Le coût des moyens alloués par l'Elysée à Brigitte Macron s'élève à 440.000 euros annuels, a indiqué vendredi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, en réponse à une demande des députés Insoumis d'"une réelle transparence".

"Je peux vous indiquer un chiffre qui vient des services de Bercy: le coût des moyens mis à disposition du conjoint du chef de l'Etat, du fait des collaborateurs, sont de 440.000 euros. Elle bénéficiera aussi du renfort de sécurités parce que le conjoint du chef de l'Etat fait aussi l'objet d'une protection", a déclaré M. Castaner dans l'hémicycle, à l'occasion du vote du projet de budget de l'Elysée pour 2018.

Comme prévu par la "Charte de transparence" sur le "statut du conjoint du chef de l'État" publiée en août, Brigitte Macron dispose de deux collaborateurs et d'un secrétariat pris sur l'effectif de la présidence.

"Cette charte pose à la fois ces moyens et des principes, y compris le principe de transparence, et là aussi c'est la première fois", a souligné M. Castaner, également secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement. La Cour des comptes contrôlera ces dépenses et publiera un rapport spécifique.

Jean-Hugues Ratenon (LFI) a relevé qu'"un conjoint, une conjointe, n'a aucune légitimité démocratique" et qu'un statut pose donc "un réel problème démocratique".

"Nous sommes pour rompre avec la conception d'une forme de monarchie présidentielle", a abondé son collègue Alexis Corbière, estimant que "la question n'est pas épuisée" par la charte élyséenne.

L'élu de Seine-Saint-Denis a aussi souligné que l'emploi de collaborateurs familiaux par les parlementaires a été interdit cet été via la loi pour la confiance dans la vie politique, un des premiers actes du Parlement.

"Le président de la République n'a pas embauché Brigitte Macron, il l'a épousée", lui a répondu M. Castaner, sous les applaudissements de la majorité. "Elle n'est pas rémunérée", mais "a une fonction de représentation" et "bénéficie de moyens dans la représentation" à laquelle elle contribue, a-t-il ajouté.

"On peut contester cette fonction-là et vous êtes parfaitement légitimes" à le faire mais il n'y a pas de "parallélisme" avec les conjoints collaborateurs parlementaires, a plaidé le secrétaire d'Etat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Bourbon Subsea Services a été sélectionné par Windplus pour l'installation de 3 éoliennes flottantes de 8,3 MW à 20 kms de Viana do Castelo, sur la...

Publié le 22/10/2018

Marseille, le 22 octobre 2018     Bourbon Subsea Services remporte un contrat clé en main pour l'installation du parc éolien flottant Windfloat Atlantic…

Publié le 22/10/2018

  Résultats consolidés des neuf premiers mois 2018 Faits marquants :        Progression de 8,4% des parcs du Groupe à plus de 61 millions de clients au Maroc et…

Publié le 20/10/2018

INNATE PHARMA ANNONCE DES RÉSULTATS DE PHASE II DE LA COMBINAISON DE MONALIZUMAB ET CETUXIMAB DANS LES CANCERS DE LA TÊTE ET DU COU AU CONGRÈS DE L'ESMO 2018   La confirmation…

Publié le 20/10/2018

Dupixent de Sanofi inhibe la signalisation hyperactive de l'interleukine-4 et de l'interleukine-13...