En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 416.02 PTS
+0.68 %
5 414.5
+0.70 %
SBF 120 PTS
4 346.18
+0.65 %
DAX PTS
12 410.51
+0.64 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.22 %

Coup d'arrêt pour le couple exécutif Macron-Philippe

| AFP | 511 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron s'adresse à la communauté française à Tunis, le 31 janvier 2018
Le président Emmanuel Macron s'adresse à la communauté française à Tunis, le 31 janvier 2018 ( ERIC FEFERBERG / AFP )

Emmanuel Macron, stable en janvier, et Edouard Philippe, en baisse de 2 points, ne parviennent pas à confirmer la tendance positive enregistrée en fin d'année, selon un sondage YouGov diffusé jeudi.

Si la confiance dans le chef de l'Etat se maintient, avec 41% (=) d'opinions favorables sur son action, 45% (-1) des Français sont d'un avis contraire.

Le Premier ministre n'évite pas une baisse, avec 36% de jugements favorables et 45% (+1) des personnes interrogées qui jugent défavorablement son action, selon cette enquête pour Le Huffpost et CNews.

Dans le sillage du couple exécutif, la confiance dans le gouvernement est également en légère baisse (36%, -1) et un tiers seulement (33%, =) des Français considèrent qu'il a une "bonne gestion de l'économie", contre 50% d'un avis contraire. Seuls 12% (-2) pensent que l'économie française est en "bon état", contre 46% (-3) d'une opinion inverse.

Un faible pourcentage des personnes interrogées (17%, -2) considère par ailleurs que le gouvernement "protège les intérêts" des personnes comme elles et sept sur dix (70%, =) expriment l'opinion inverse.

Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 31 janvier 2018 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 31 janvier 2018 à Paris ( ALAIN JOCARD / AFP )

Une majorité (55%, -2) continue en revanche de penser que le gouvernement est "prêt à prendre des décisions impopulaires si elles sont bonnes pour le pays", contre 30% (+1) d'un avis contraire.

Le chômage et l'emploi sont plus que jamais la première préoccupation des Français (25%, +3), devant l'immigration (15%, =), la protection sociale (15%, =) et l'insécurité (11%, -1). (Une seule réponse possible).

Enquête réalisée en ligne du 24 au 25 janvier auprès de 1.009 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...