Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 712.48 PTS
+0.08 %
6 681.5
-0.44 %
SBF 120 PTS
5 151.27
+0.07 %
DAX PTS
14 541.38
+0.01 %
Dow Jones PTS
34 347.03
+0.45 %
11 756.03
-0.7 %
1.038
-0.2 %

Corrida: le débat aura-t-il lieu dans l'arène de l'Assemblée ?

| AFP | 371 | Aucun vote sur cette news
Manifestation contre la corrida, le 19 novembre 2022 à Paris
Manifestation contre la corrida, le 19 novembre 2022 à Paris ( JULIEN DE ROSA / AFP )

Entre ordre du jour serré et obstruction parlementaire, le débat sur la corrida risque de ne pas aller à son terme jeudi à l'Assemblée, où la proposition du LFI Aymeric Caron pour interdire cette pratique a mis le feu aux poudres.

"Si ce texte n'est pas voté ou examiné, ce serait une honte pour la représentation nationale", fustige le député de Paris. Mais "le combat" contre la corrida "continuera dès le lendemain" avec une autre initiative "qui intéressera les Français", promet déjà l'ancien journaliste.

Sa proposition de loi a été rejetée une première fois en commission le 16 novembre.

Parfois agité, le débat entre défenseurs de cette "tradition culturelle régionale" et militants de la cause animale a largement dépassé l'enceinte de l'Assemblée nationale, avec des manifestations pro et anti-corrida le week-end dernier dans les villes taurines et à Paris.

Mercredi, lors d'une visite au salon de l'association des maires de France (AMF), le président Emmanuel Macron a écarté une interdiction dans l'immédiat. Il prône la "conciliation" entre les "coutumes locales" et la "sensibilité" à la condition animale, plutôt que "l'invective".

Le gouvernement entend d'ailleurs s'opposer à la proposition "radicale" d'Aymeric Caron dans l'hémicycle.

"Plaisir immoral"

Mais la discussion pourra-t-elle avoir lieu ? Dans cette journée réservée aux textes insoumis, la corrida arrive après une proposition sensible sur la constitutionnalisation de l'IVG, objet d'environ 250 amendements.

Or, les débats doivent s'interrompre à minuit peu importe leur avancement.

Malgré son article unique, le texte contre la corrida est bardé de plus de 500 amendements, surtout venus d'élus RN et Renaissance de régions taurines. "De l'obstruction pure et simple", dénonce LFI.

"Est-ce que ce monde est sérieux ?": Aymeric Caron introduit sa proposition de loi par la chanson "La corrida", où Francis Cabrel se mettait dans la peau d'un taureau qui "râle" et "succombe".

Le député LFI suggère de modifier le code pénal, qui punit la maltraitance animale, mais dont les sanctions de l'article 521-1 "ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée".

A ses yeux, la corrida est une "barbarie", un "plaisir immoral" où l'animal est "massacré".

Manifestation en faveur de la corrida, le 19 novembre 2022 à Béziers
Manifestation en faveur de la corrida, le 19 novembre 2022 à Béziers ( Sylvain THOMAS / AFP )

Les partisans de la corrida comme la LR Anne-Laure Blin revendiquent à l'inverse un "art", une "identité régionale", une "culture populaire" et louent les "milliers de terres sanctuarisées" grâce à "l'élevage des taureaux sauvages".

Deux cent dix-huit élus "de sensibilités et territoires différents", dont l'ex ministre macroniste Christophe Castaner et le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, ont signé une tribune pour la corrida et contre "l'éco-totalitarisme".

En commission, le débat s'est bien souvent focalisé sur la personnalité clivante d'Aymeric Caron, ancien chroniqueur télé.

"Mangeurs de graines"

Le député écologiste Aymeric Caron, affilié à la France Insoumise lors d'une manifestation anti-corrida, le 19 novembre 2022 à Paris
Le député écologiste Aymeric Caron, affilié à la France Insoumise lors d'une manifestation anti-corrida, le 19 novembre 2022 à Paris ( JULIEN DE ROSA / AFP )

"Caron a tendu le débat au lieu de l'apaiser, cela crispe de donner une victoire à quelqu'un qui nous insulte", lâche un élu macroniste.

Dans les différents camps politiques, le sujet embarrasse et la liberté de vote est de mise.

Côté présidentiel, avant de devenir cheffe du groupe Renaissance, Aurore Bergé avait signé une tribune pour interdire la corrida.

Mais un autre cadre est vent debout: Jean-René Cazeneuve, élu du Gers, une terre taurine. "Après la corrida, ce sera le foie gras, le barbecue, les escargots, les huîtres (...), on le connaît l'animal Caron", lance-t-il.

A l'extrême droite, où Marine Le Pen affiche régulièrement sa sensibilité pour la cause animale, le Rassemblement national est divisé.

Le RN du Gard Yoann Gillet vise directement Aymeric Caron dans ses amendements en série contre les "mangeurs de graines" et une loi visant à "promouvoir la carrière d'un seul homme". Alors que son collègue Julien Odoul soutient l'interdiction et le "bien être animal", "peu importe l'auteur" du texte.

A droite, LR revendique pour sa part plutôt majoritairement la "défense de la tradition taurine".

Côté gauche, LFI et écologistes soutiennent l'interdiction, comme une majorité de Français selon les sondages.

Le PS est partagé et les communistes plutôt contre l'interdiction, à l'image du patron du PCF Fabien Roussel qui y voit un "beau débat sur le rapport entre l'homme et l'animal" mais "ne votera pas l'interdiction". S'il y a un vote.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 27/11/2022

Le Japonais Hiroki Ito le 27 novembre à Doha ( Raul ARBOLEDA / AFP )Tout est à refaire: le Japon, qui avait débuté son Mondial-2022 sur une victoire inattendue contre l'Allemagne, s'est…

Publié le 25/11/2022

Des supporters de l'équipe du Brésil assistent au match contre la Serbie dans le Mondial-2022 sur un écran géant à Rio de Janeiro, le 24 novembre 2022 ( CARL DE SOUZA / AFP )Les Brésiliens…

Publié le 25/11/2022

Des skieurs sur des remontées mécaniques à Serre-Chevalier, dans les Hautes-Alpes, le 3 février 2022 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )"A chaque année suffit sa crise !": enfin passées les…

Publié le 24/11/2022

L'avant-centre brésilien Richarlison auteur d'un doublé contre la Serbie au Mondial, le 24 novembre 2022 à Doha ( NELSON ALMEIDA / AFP )Le Brésil plane, Neymar boite: la Seleçao s'est…

Publié le 24/11/2022

La déléguée du Panama, Shirley Binder, se réjouit après l'approbation en comité de résolutions pour protéger le requin requiem et le requin-marteau, à la COP19 à Panama le 17 novembre…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/11/2022

Les Bourses européennes qui ont fini vendredi proches de l'équilibre sur fond de regain de tension sur le marché des taux, devraient commencer cette semaine à la baisse. Le rendement du 10 ans…

Publié le 28/11/2022

IT Link, entreprise de conseil et d'ingénierie spécialisée dans les systèmes connectés, entre en négociation exclusive avec la société RADèS, en vue...

Publié le 28/11/2022

Assystem, acteur majeur de la transition énergétique, a acquis auprès de leur management 100% du capital des 3 sociétés soeurs composant le groupe...

Publié le 28/11/2022

Le Mondial de football au Qatar sourit à TF1. Après avoir réuni en moyenne 12,5 millions de téléspectateurs lors du match inaugural de l'équipe de France face à l'Australie (4-1),soit sa…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne