En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 506.85 PTS
+1.44 %
4 529.00
+1.97 %
SBF 120 PTS
3 557.79
+1.67 %
DAX PTS
10 564.74
-
Dow Jones PTS
23 719.37
+1.22 %
8 238.53
+0. %

Coronavirus: le discours de Macron "laisse sur sa faim" Damien Abad (LR)

| AFP | 620 | 1 par 7 internautes
Le chef de file des députés LR , Damien Abad, le 24 février 2020 à l'Assemblée nationale
Le chef de file des députés LR , Damien Abad, le 24 février 2020 à l'Assemblée nationale ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le chef de file des députés LR Damien Abad a regretté jeudi "le peu de réponses" concrètes apportées selon lui à la crise du coronavirus par Emmanuel Macron à Mulhouse, estimant que l'urgence était aux masques, aux dépistages plus qu'à un nouveau plan pour l'hôpital.

Marine Le Pen s'est pour sa part "réjouie" sur Twitter du plan pour l'hôpital rappelant que son parti avait "combattu depuis des années la réduction des moyens de l’hôpital". Mais le Rassemblement national "sera bien entendu attentif à sa mise en œuvre", et la médecine de ville "ne devra pas être oubliée de cet effort", a ajouté la cheffe du RN, en réclamant à nouveau des masques.

Le chef de l’État a appelé mercredi à "l'union" pour mener "la guerre" contre l'épidémie du coronavirus. Depuis Mulhouse, il a déclenché l'opération militaire "Résilience" pour soutenir la population, et promis un "plan massif d'investissement" pour les hôpitaux et des primes exceptionnelles.

"On peut être dans une démarche d'union et interroger le gouvernement sur la pénurie des masques, du gel, des tests...notre rôle, c'est aussi de relayer les interrogations que se posent les Français, pas de mettre la poussière sous le tapis. L'union repose sur la transparence, la vérité", a expliqué le patron des député LR sur Sud Radio.

"Quand on voit qu'il y a chez notre collègue de Mayotte 16 lits de réanimation pour 400.000 personnes, forcément, c'est tout le système qu'il faut réinterroger", a-t-il ajouté.

Pour le député de l'Ain, l'urgence est aujourd'hui à "l'approvisionnement et la distribution des masques pour les soignants et dans les Ehpad". Il est aussi de savoir pourquoi "on n'est pas en capacité de faire des dépistages massifs de la population, notamment lorsque l'on va sortir du confinement".

Pour les masques "la vérité, c'est qu'on a accepté d'être dépendant de la Chine (...), qu'on a perdu notre indépendance et notre souveraineté sanitaire", poursuit l'élu.

Quand au dépistage, le député s'étonne que la France n'ait "pas suivi l'exemple de la Corée du Sud" même s'il y a aujourd'hui "une prise de conscience". "On a perdu 15 jours à 3 semaines, le dépistage massif est indispensable".

"Où sont les masques ?", questionne aussi sur Twitter la sénatrice EELV Esther Benbassa. Le président "croit-il qu'on élimine le coronavirus avec des bateaux de guerre?", demande-t-elle encore en critiquant l'opération "Résilience".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

ADOCIALa biotech publiera son chiffre d'affaires du premier trimestreAIRBUSAfin de préserver ses liquidités dans un contexte de crise du Covid-19, easyJet s'est entendu avec Airbus pour obtenir le…

Publié le 09/04/2020

Gaussin annonce un nouveau contrat avec la société PRB (Produits de Revêtement du Bâtiment) pour la fourniture d'une solution clé en main de transport...

Publié le 09/04/2020

Oncodesign a publié un résultat net consolidé 2019 de 1,62 million d'euros, après une perte de 3,15 millions en 2018. Le groupe retrouve ainsi l'équilibre financier un an avant son objectif. Les…

Publié le 09/04/2020

PSB Industries a réalisé sur le premier trimestre un chiffre d'affaires de 63,3 ME, en retrait de 11,2% à taux de change et périmètre constants...

Publié le 09/04/2020

Implanet, société de technologies médicales spécialisée dans les implants vertébraux et les implants de chirurgies du genou, informe ses actionnaires...