5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
+0.63 %
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+2.08 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Collomb: "On sera obligé à un moment d'utiliser la force" à Notre-Dame-des Landes

| AFP | 551 | 1 par 1 internautes
Des partisans du projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes manifestent à Nantes le 25 novembre 2017
Des partisans du projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes manifestent à Nantes le 25 novembre 2017 ( JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives )

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a estimé mardi qu'"on sera obligé à un moment donné d'employer la force" pour évacuer le site de Notre-Dame-des Landes (Loire-Atlantique), tout en soulignant qu'il fallait qu'elle soit "la plus mesurée possible".

"On réfléchit toujours sur la façon dont les choses doivent se passer", a déclaré le ministre, interrogé sur Europe 1.

"Nous allons essayer de régler ce problème qui dure depuis des années et des années de la manière la plus pacifique possible. (...) La force brute ne peut pas être la solution, il faut aussi la capacité de dialogue avec un certain nombre de parties prenantes", a-t-il détaillé.

Le ministre a ainsi cité l'exemple d'"un certain nombre d'agriculteurs qui aujourd'hui sont solidarisés avec les zadistes (qui) peuvent avoir la volonté de retrouver ce qu'ils avaient avant".

"On sera obligé à un moment donner d'employer la force, je pense, mais il faut qu'elle soit la plus mesurée possible, la plus maîtrisée possible", a-t-il conclu.

Après la remise d'un rapport d'experts le 13 décembre, l'exécutif a assuré qu'une décision de maintenir ou d'abandonner le projet de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes serait prise "d'ici la fin du mois de janvier". Cette décision doit "permettre (...) de garantir un retour à la normale, notamment s'agissant des questions relatives à l'ordre public", selon le Premier ministre Edouard Philippe.

Située à 25 km au nord-ouest de Nantes, cette Zad - "zone d'aménagement différé" pour les autorités, "zone à défendre" pour ses occupants qui souhaitent la protéger - s'étend sur 1.650 hectares. Actuellement, environ 150 personnes y vivent en permanence et 200 personnes la fréquentent régulièrement, selon une source policière.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Sword Group Résultat du 1er trimestre 2018   Sword Group Q1 2018 (1) (2) Croissance Organique à taux de change et périmètre constants : + 12,1 % Marge d'EBITDA consolidée :…

Publié le 26/04/2018

Hommage à Jacques Higelin lors de la 42e édition du Printemps de Bourges, le 25 avril 2018 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP )Au Printemps de Bourges, il était comme chez lui: Jacques Higelin, qui…

Publié le 26/04/2018

      Fnac Darty relevé à « positive outlook » par Standard & Poor's Notation BB confirmée       Standard & Poor's a relevé la…

Publié le 26/04/2018

COURTOIS SA SA au Capital de 1.673.940 Euros Siège Social : 3, rue Mage - 31000 TOULOUSE 540 802 105 RCS TOULOUSE  Contact : accueil@courtois.fr Site Internet :…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Le dividende sera payable en numéraire ou en actions au prix de référence de 57,17 euros...