5 494.83 PTS
-
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
+0.74 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 802.11
+0.16 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Collectivités: les régions participeront finalement à la Conférence des territoires

| AFP | 334 | Aucun vote sur cette news
Le président du conseil régional de Normandie Hervé Morin lors d'un discours à Caen le 31 mai 2017
Le président du conseil régional de Normandie Hervé Morin lors d'un discours à Caen le 31 mai 2017 ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Les présidents de régions participeront finalement jeudi à la Conférence nationale des territoires (CNT), qu'ils avaient décidé de boycotter lors de leur congrès fin septembre, a annoncé lundi le président de Régions de France, Hervé Morin.

La CNT doit réunir à Cahors les représentants des principales associations d'élus locaux - régions, départements, municipalités... - autour du Premier ministre Edouard Philippe et d'une douzaine de membres du gouvernement.

Les régions avaient claqué la porte de la conférence le 28 septembre, à la suite de la décision du gouvernement d'amputer leurs crédits de 450 millions d'euros.

Elu le 22 novembre à la tête de l'association Régions de France, qui regroupe les présidents de Conseils régionaux, le centriste Hervé Morin (UDI) avait rencontré le Premier ministre une semaine plus tard à Matignon.

"On a dit, on est constructif, participatif", ouvert "à un travail sur l'évolution des collectivités", a indiqué M. Morin à l'AFP.

Dès lors, avec "comme engagement du Premier ministre que l'on commence à discuter des conditions financières pour 2019", les régions ont décidé de réintégrer la CNT. "Nous sommes sur une position unanime" des présidents de régions, a précisé Hervé Morin.

A l'issue de la rencontre avec Edouard Philippe, le 29 novembre, le président de la région Paca, Renaud Muselier, avait indiqué que l'association revenait dans "la préparation" de la CNT, sans annoncer un retour dans la conférence elle-même.

Lancé par le chef de l'Etat le 17 juillet à Paris, ce nouveau rendez-vous semestriel répond à une forte demande des élus. La deuxième CNT doit notamment permettre jeudi de faire le point sur le pacte financier entre l'Etat et les collectivités et les contrats que l'Etat entend passer avec elles pour la maîtrise de leurs dépenses.

dch/chr/ct

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS