En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.55 PTS
+0.03 %
5 812.0
+0.28 %
SBF 120 PTS
4 572.80
+0.09 %
DAX PTS
13 054.80
-0.65 %
Dow Jones PTS
27 673.25
+0.08 %
8 301.13
+0.06 %
1.110
+0.19 %

Coffre-fort de Benalla: l'enquête confiée à un juge d'instruction

| AFP | 435 | 1 par 3 internautes
L'ex-chargé de mission à l'Elysée Alexandre Benalla au Sénat le 21 janvier 2019
L'ex-chargé de mission à l'Elysée Alexandre Benalla au Sénat le 21 janvier 2019 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

L'enquête ouverte pour déterminer s'il y a pu avoir des dissimulations de preuves dans l'affaire du coffre-fort que l'ex-chargé de mission à l'Elysée Alexandre Benalla possédait à son domicile a été confiée début novembre à un juge d'instruction, a annoncé jeudi le parquet de Paris.

Les investigations vont donc se poursuivre dans le cadre d'une information judiciaire, ouverte pour "soustraction de documents ou objets concernant un crime ou un délit en vue de faire obstacle à la manifestation de la vérité", a précisé le parquet.

Le parquet de Paris avait ouvert en février une enquête préliminaire pour déterminer s'il y avait pu avoir une "entrave à la manifestation de la vérité" dans le cadre des différentes enquêtes visant l'ancien chargé de mission à l'Elysée et son entourage.

Les investigations portaient notamment sur le mystérieux coffre-fort que M. Benalla utilisait pour stocker ses armes et qui n'était plus dans son appartement lors de la perquisition menée au début de l'affaire.

Cette armoire-forte "a dû être emmenée dans un lieu sûr par une personne mais ce n'est pas moi qui me suis occupé de cela", avait déclaré aux enquêteurs Alexandre Benalla en juillet 2018, selon son audition dont a eu connaissance l'AFP.

Selon plusieurs médias, un conseiller d'Emmanuel Macron, Ludovic Chaker, et la femme d'affaires Pascale Perez, font partie des principaux témoins auditionnés cette année.

Présenté dans la presse comme un possible transporteur du coffre, le militaire Chokri Wakrim a démenti publiquement ces soupçons. Il n'a à ce jour pas été entendu par les enquêteurs dans ce volet de l'affaire.

Au total, cinq procédures judiciaires ont été ouvertes dans la tentaculaire affaire Benalla. Ce dernier a été mis en examen à ce stade dans deux volets, portant sur des violences commises en marge du défilé du 1er-Mai 2018 et sur son usage abusif de ses passeports diplomatiques.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/12/2019

Ces obligations sont remboursables en numéraire et/ou en actions DMS ou Hybrigenics...

Publié le 05/12/2019

Rendez-vous du 12 au 16 janvier à San Francisco...

Publié le 05/12/2019

Le bénéfice du joaillier a reculé plus que prévu et les ventes à magasins comparables sont elles aussi ressorties inférieures aux attentes du consensus.

Publié le 05/12/2019

Cette ligne de financement de 25 ME, qui avait pour objectif principal de financer le développement de DMS Group

Publié le 05/12/2019

Engie acquiert Renvico auprès de Macquarie Infrastructure and Real Assets (MIRA) et de KKR avec ses co-investisseurs. Le groupe renforce ainsi sa croissance dans l'éolien en Italie et en France...