5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Code du travail: dépôt d'un recours de l'opposition au Conseil constitutionnel

| AFP | 201 | Aucun vote sur cette news
Des députés de la France insoumise brandissent le code du travail à l'Assemblée nationale à Paris, le 4 juillet 2017
Des députés de la France insoumise brandissent le code du travail à l'Assemblée nationale à Paris, le 4 juillet 2017 ( Martin BUREAU / AFP )

Des députés de l'opposition de gauche ont annoncé vendredi avoir déposé un recours devant le Conseil constitutionnel pour "déclarer inconstitutionnelle l'intégralité" du projet de loi habilitant le gouvernement à réformer le Code du travail par ordonnances.

"Nous demandons (...) au Conseil constitutionnel de déclarer inconstitutionnelle l'intégralité du projet de loi", écrivent dans ce recours les députés Insoumis, socialistes et communistes, associés à des non-inscrits.

Estimant que "sur la forme, la procédure d'adoption de ce projet de loi a été marquée par des délais et conditions matérielles ayant empêché le Parlement d'exercer son rôle constitutionnel", ils ajoutent qu'elle "méconnaît notamment l'exigence de clarté et de sincérité du débat parlementaire".

"Ni le texte même de ce projet de loi d'habilitation, qui manque à l'exigence de précision, ni la procédure qui a conduit à son adoption n'ont permis aux membres du Parlement de cerner l'étendue de la délégation à laquelle ils ont consenti", affirment les députés de gauche.

Pour eux, "la marge d'appréciation exorbitante ainsi laissée au gouvernement aboutit à une imprévisibilité" qui la rend "susceptible de conduire à des atteintes à des droits et libertés ayant valeur constitutionnelle".

Les groupes de La France insoumise, de la Gauche démocrate et républicaine - qui comprend 11 communistes - et de la Nouvelle gauche, alliés à deux députés nationalistes corses se sont réunis pour rassembler les 60 députés nécessaires à une saisine du Conseil constitutionnel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS