5 444.16 PTS
+0.10 %
5 354.00
-0.70 %
SBF 120 PTS
4 345.33
+0.04 %
DAX PTS
12 550.82
-
Dowjones PTS
24 024.13
-1.74 %
6 509.05
+0.00 %
Nikkei PTS
22 124.03
-0.69 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Climat: Lepage appelle Macron à plus de cohérence entre "la parole et les actes"

| AFP | 536 | Aucun vote sur cette news
L'ancienne ministre Corinne Lepage, le 10 février 2017 à Montlouis-sur-Loire en Indre-et-Loire
L'ancienne ministre Corinne Lepage, le 10 février 2017 à Montlouis-sur-Loire en Indre-et-Loire ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

L'ancienne ministre Corinne Lepage, soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a appelé mercredi le chef de l'Etat à plus de cohérence entre "la parole et les actes" en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Interrogée sur LCP, Mme Lepage estime que "jusqu'à présent, les décisions concrètes qui ont été prises en France ne vont pas du tout dans le sens de ce qui a été dit hier", lors du sommet "One Planet Summit" à Paris.

"Le Ceta (accord commercial entre l'UE et le Canada) est très mauvais pour le climat, les experts l'ont dit clairement, mais c'est pas grave, on y est allé", a-t-elle dénoncé, égrenant d'autres exemples comme "de nouvelles décisions d'autoroutes, de contournement de Rouen et de Strasbourg avec la destruction d'une très belle forêt".

"La parole, c'est formidable mais les décisions concrètes, c'est tout à fait autre chose. Il faut impérativement qu'il y ait une cohérence entre les deux", a-t-elle ajouté.

Sur le sommet organisé mardi, l'ancienne ministre estime que "c'était une super opération de communication pour le président de la République (...) C'est un sommet qui a permis de présenter mais ce n'est pas là où des décisions ont été prises", a-t-elle dit.

Emmanuel Macron "n'est pas un écologiste, soyons clairs. Je pense qu'il a pris conscience de l'importance des problèmes (...) et je pense qu'il a compris l'intérêt diplomatique qu'il y avait pour lui sur les questions climatiques", a-t-elle critiqué.

Un point de vue partagé par l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot qui a dénoncé sur franceinfo "un double discours" du chef de l'Etat: "On peut avoir l'impression qu'il utilise l'écologie comme un faire-valoir, comme un positionnement de communication et comme une stature internationale mais pas avec sincérité, et l'insincérité en matière écologique, elle est criminelle".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2018

L'ANR par action ressort à 0,289 euro au 31 décembre 2017...

Publié le 25/04/2018

Un acompte de 0,4 euro a déjà été versé par Terreïs en novembre 2017...

Publié le 25/04/2018

L'agence de notation Standard & Poor's a abaissé de "stable" à "négative" la perspective de ses notes de crédit BB+ (long terme)/B (court terme) sur...

Publié le 25/04/2018

A la fin du 1er semestre, l'endettement net s'élève à 957,9 ME...

Publié le 25/04/2018

Cependant, le résultat net social de CRCAM de Brie Picardie progresse de +7,3%...