En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 367.62 PTS
-0.15 %
5 367.0
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 237.09
-0.23 %
DAX PTS
12 096.40
-0.60 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
-0.42 %
1.121
+0.01 %

Climat, hygge et flexisécurité: cinq choses à savoir sur le Danemark

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
Le glacier du fjord d'Ilulissat, devenu un symbole du changement climatique, le 3 juillet 2009 au Groenland
Le glacier du fjord d'Ilulissat, devenu un symbole du changement climatique, le 3 juillet 2009 au Groenland ( Slim ALLAGUI / AFP/Archives )

Le Danemark et ses deux territoires autonomes, les îles Féroé et le Groenland, votent mercredi pour des législatives qui sauf surprise devraient mettre fin à quatre années d'un gouvernement de droite et porter la sociale-démocrate Mette Frederiksen au pouvoir.

Voici cinq choses à savoir sur le Danemark, où la campagne pour le scrutin du 5 juin a porté sur le climat, la défense de l'Etat-providence et l'immigration.

- Inquiétude climatique

Dans ce petit pays bon élève en terme de lutte contre le réchauffement climatique mais que sa production porcine, parmi les plus importantes du monde, laisse très polluant, 57% des électeurs estiment que le prochain gouvernement doit donner la priorité au climat, selon un sondage Gallup publié en février. Ils sont 69% chez les 18-35 ans.

Au Danemark, 34,9% de l'énergie utilisée provient de sources renouvelables, contre 10,2% en moyenne dans les pays de l'OCDE.

Au Groenland, les effets du réchauffement climatique sont patents. Sur cette gigantesque île arctique, grande comme quatre fois la France, la fonte des glaces, qui entraîne la hausse du niveau des mers, a été multipliée par quatre entre 2003 et 2013.

- Tour de vis sur l'immigration

Le Danemark compte 5,6 millions d'habitants, dont 9,9% sont nés à l'étranger. Entre 2010 et 2015, le nombre de demandes d'asile a quadruplé pour atteindre 21.316.

En réaction, le pays a rétabli les contrôles à ses frontières, que la droite veut maintenir en permanence désormais, et durci les déjà strictes conditions d'accueil, n'hésitant pas à refuser les réfugiés issus des quotas et à ne délivrer que des permis de séjours temporaires.

Au premier trimestre 2019, 620 personnes ont déposé une demande d'asile, le chiffre le plus bas depuis 2008.

Le gouvernement de droite sortant, soutenu par le plus grand parti souverainiste du pays, le Parti du Peuple danois (DF), se targue d'avoir fait adopter 114 amendements restreignant l'immigration. Largement symbolique, la saisie des biens de valeurs des migrants entrant dans le pays, qui n'a été utilisée que dix fois.

Outre DF, deux autres formations d'extrême-droite sont en lice pour les législatives et pourraient être représentées au Parlement, le Folketing.

Le discours anti-immigration a d'ailleurs déteint sur l'ensemble de la classe politique, les sociaux-démocrates promettant de maintenir le cap.

D'après l'Eurobaromètre, 30% des Danois mentionnent l'immigration comme principale préoccupation, soit neuf points de plus que la moyenne européenne.

- Modèle social et progressisme

Le Danemark s'enorgueillit d'un modèle social performant, financé par des impôts élevés, qui offre à chacun un filet de sécurité face au chômage ou à la maladie.

L'accès à l'éducation et aux soins sont gratuits, et la semaine de travail ne dépasse pas 37 heures.

La défense de la liberté d'expression est une pierre angulaire de la société danoise qui se veut moderne et progressiste. L'homosexualité a été dépénalisée dès 1933.

Le royaume est aussi le premier pays au monde à avoir autorisé l'union d'homosexuels avec la création d'un partenariat enregistré en 1989.

L'un des emblèmes de Copenhague est le quartier libertaire de Christiania qui abrite depuis les années 1970 une communauté autogérée et dont l'artère principale est célèbre pour ses étals garnis de haschisch.

- Compétitivité économique

Dixième économie la plus compétitive au monde, selon le Forum économique mondial, le Danemark est le pays de la "flexisécurité", un modèle permettant aux entreprises de se séparer facilement des salariés, qui en échange bénéficient d'allocations chômage élevées et d'avantages sociaux.

Selon l'Eurobaromètre, le chômage ne préoccupe que 5% des Danois. Il s'établit à 3,7%.

En 2018, la croissance économique s'était établie à 1,2%, freinée par la modeste hausse des exportations, dont le pays est dépendant.

Le Danemark compte plusieurs entreprises de rayonnement international comme Lego, Novo-Nordisk, numéro un de l'insuline, et Maersk, premier transporteur maritime au monde.

- Terre de hygge

Deuxième peuple le plus heureux du monde à en croire un récent rapport de l'ONU, les Danois sont apôtres du "hygge" (prononcer hugueu): un art de vivre qui plébiscite la recherche du bien-être dans le quotidien et qu'on peut traduire par "réconfort".

Dans cette culture, chacun se doit de participer au bien commun, ce qui contribue à un sentiment d'appartenance et un degré de participation des citoyens importants.

Le taux de participation électorale s'est élevé à 86% lors des dernières législatives.

Si les Danois sont généralement satisfaits de leur vie, ils comptent parmi les plus grands consommateurs d'antidépresseurs. 77 cachets pour 1.000 habitants y sont engloutis chaque jour, contre 60 en moyenne dans l'OCDE.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 14/06/2019

Les mandats d'administrateur et de Président du Conseil d'administration exercés par Bruno Fyot ont pris fin à l'issue de l'Assemblée générale...

Publié le 14/06/2019

Manutan annoncé avoir financé cette acquisition essentiellement sur ses fonds propres

Publié le 14/06/2019

Par l'acquisition d'actions auprès d'ABN AMRO et Société Générale

Publié le 14/06/2019

Manutan a annoncé l'acquisition de 100 % des titres de la société Kruizinga, acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au Benelux. Basée à Wapenveld (au…