5 548.45 PTS
-0.31 %
5 498.0
-0.30 %
SBF 120 PTS
4 431.59
-0.23 %
DAX PTS
12 844.70
-1.02 %
Dowjones PTS
24 693.08
-0.78 %
6 909.87
-0.63 %
Nikkei PTS
22 437.01
-1.11 %

Cinq départements plaident pour un "statut particulier" de l'Ile-de-France

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Le président LR du département des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian, à Paris le 9 mai 2017
Le président LR du département des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian, à Paris le 9 mai 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Cinq présidents LR des départements de banlieue parisienne ont plaidé mardi pour un "statut particulier" de l'Ile-de-France, au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron de la tenue d'une conférence territoriale du Grand Paris.

Si le Président a évoqué devant la Conférence nationale des territoires au Sénat "la Métropole dans la Région Capitale, il semble de facto rejeter l’hypothèse d’une métropole aux dimensions de la région Île-de-France et n’apporte aucune garantie quant à la pérennité des collectivités territoriales qui en constituent l’armature", indiquent les quatre présidents des départements de la grande couronne parisienne et le président des Hauts-de-Seine dans un communiqué.

Pour François Durovray (Essonne), Arnaud Bazin (Val-d’Oise), Jean-Jacques Barbaux (Seine-et-Marne), Pierre Bédier (Yvelines) et Patrick Devedjian (Hauts-de-Seine), la "bonne échelle n’est pas celle de la Métropole qui exclut les habitants de grande couronne mais bien celle d’une Région Capitale. Avec 12 millions d'habitants, l’Ile-de-France doit avoir un statut particulier comme cela a été fait dans la métropole de Lyon qui ne compte qu'1,5 million d'habitants", ajoutent-ils.

Les élus se sont également inquiétés d'une "asphyxie financière" après l'annonce présidentielle d'une diminution des dotations de 13 milliards d'euros aux collectivités territoriales.

Emmanuel Macron a annoncé lundi la tenue d'une "conférence territoriale du Grand Paris" à l'automne pour "simplifier drastiquement les structures".

Le Grand Paris est actuellement représenté institutionnellement par la Métropole du Grand Paris (MGP), créée en janvier 2016, qui s'ajoute à un maillage territorial déjà important. Valérie Pécresse (LR), présidente de la région Ile-de-France, a souvent dénoncé le "mille-feuilles administratif", estimant que la bonne échelle était la région.

Fin juin, les élus des Hauts-de-Seine et des Yvelines, à l'ouest de Paris, ont voté une demande de fusion de leurs deux collectivités, une façon de remettre en cause le périmètre actuel de la MGP.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2018

LafargeHolcim ne fait "aucun commentaire" sur les rumeurs de suppressions de postes, a réagi une porte-parole du groupe contactée par AOF. Selon l'agence Reuters, le cimentier serait près…

Publié le 24/05/2018

L'Assemblée générale annuelle des actionnaires de Worldline s'est réunie sous la présidence de Thierry Breton, Président du Conseil d'administration...

Publié le 24/05/2018

Porsche, propriété du groupe allemand Volkswagen, annonce que Colas Henckes rejoindra la filiale Porsche Cars Canada, au poste du Directeur Marketing et Customer Experience, à compter du 1er…

Publié le 24/05/2018

L’Assemblée générale mixte des actionnaires de Foncière INEA s’est tenue le 16 mai 2018 et a approuvé le versement d’un dividende au titre de l’exercice 2017 de 2 euros par action,…

Publié le 24/05/2018

A 0,62% du capital