5 386.83 PTS
-0.23 %
5 392.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 362.69
+0.14 %
6 382.13
+0.59 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Chypre: plus de 40 ans de divisions et de négociations

| AFP | 142 | Aucun vote sur cette news
Une manifestant tient une pancarte en faveur de la réunification de Chypre, le 28 juin 2017 à Nicosie
Une manifestant tient une pancarte en faveur de la réunification de Chypre, le 28 juin 2017 à Nicosie ( Iakovos Hatzistavrou / AFP/Archives )

La division de Chypre, objet de négociations qui ont échoué une fois de plus dans la nuit de jeudi à vendredi, perdure depuis 1974.

Ancienne colonie britannique devenue indépendante en 1960, la République de Chypre n'exerce son autorité que sur la partie sud, habitée par les Chypriotes-grecs. La partie Nord, où vivent les Chypriotes-turcs, est gérée par la République turque de Chypre du Nord (RTCN), non reconnue par la communauté internationale.

- Partition -

Le 15 juillet 1974, un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes grecs, visant à rattacher le pays à la Grèce, renverse le président de la République, Makarios III, archevêque de l'Eglise orthodoxe de Chypre.

Le 20 juillet, des troupes turques débarquent dans le nord de l'île, Ankara invoquant la protection à apporter à la minorité chypriote turque (moins de 20% de la population).

Trois jours plus tard, la junte militaire tombe à Athènes ainsi que ses protégés à Nicosie.

Le 30 juillet, la Turquie, la Grèce et le Royaume-Uni, garants de l'indépendance de Chypre, instituent une "zone de sécurité" sous le contrôle de Casques bleus de l'ONU présents depuis dix ans sur l'île.

En décembre, Mgr Makarios reprend ses fonctions.

Selon les autorités chypriotes grecques, le conflit a fait 3.000 morts, 1.400 disparus et des dizaines de milliers de réfugiés.

- République autoproclamée -

Le 15 novembre 1983, la partition de l'île est achevée avec la proclamation par le chef de la communauté chypriote turque Rauf Denktash de la "République turque de Chypre du Nord" (RTCN) sur les 38% du territoire où sont déployées les troupes turques. Seule Ankara a reconnu cette entité.

Plusieurs tentatives de règlement ont été menées, notamment sous l'égide de l'ONU, qui ont toutes échoué.

- Premiers points de passage -

En avril 2003, un premier point de passage sur la "ligne verte", délimitant les deux parties de l'île, est ouvert à Nicosie, suivi de plusieurs autres.

En 2004, les échanges de marchandises sont rétablis.

- Chypre et l'UE -

Le 24 avril 2004, les Chypriotes-grecs rejettent par référendum (plus de 75%) un plan de réunification piloté par l'ONU qui est largement approuvé par les Chypriotes-turcs (près de 65%).

Le 1er mai, la République de Chypre rejoint, divisée, l'Union européenne, dont l'acquis communautaire ne s'applique donc qu'à la partie Sud.

- Négociations infructueuses -

En septembre 2008, le président Demetris Christofias et le leader de la RTCN Mehmet Ali Talat relancent les discussions directes après quatre ans d'impasse.

Mais en 2012, les Chypriotes-turcs rompent le dialogue en réaction à la prise par Chypre de la présidence tournante de l'UE.

De nouvelles négociations tournent court en 2014, puis reprennent laborieusement en mai 2015.

Après un round infructueux de discussions en janvier 2017, une conférence s'ouvre sous l'égide de l'ONU le 28 juin à Crans-Montana, en Suisse, mais échoue à déboucher sur un accord dans la nuit du 6 au 7 juillet.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

Publié le 11/12/2017

Theraclion, société spécialisée dans l’équipement médical innovant dédié à l’échothérapie, a annoncé la vente de deux Echopulse en Russie et en Europe de l’Est, élargissant ainsi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Software apporte des précisions sur les...

Publié le 11/12/2017

Getlink fait voyager ses factures fournisseurs 2 fois plus vite grâce à Esker    Lyon le 11 décembre - Acteur majeur du transport ferroviaire entre la France et le Royaume-Uni,…

Publié le 11/12/2017

Akuo Energy, producteur indépendant français d’énergie renouvelable, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et Natixis Energeco ont annoncé la signature d’un accord tripartite pour le…

CONTENUS SPONSORISÉS