En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 344.93 PTS
-0.08 %
5 350.5
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 288.07
-0.06 %
DAX PTS
12 210.55
-0.22 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.04 %
1.144
+0.00 %

Chypre: plus de 40 ans de divisions et de négociations

| AFP | 413 | Aucun vote sur cette news
Chypre
Chypre ( Paz PIZARRO, Aude GENET / AFP )

La République de Chypre, dont l'autorité ne s'exerce que dans les deux-tiers sud de l'île méditerranéenne divisée depuis 1974, soit la partie habitée par les Chypriotes grecs, élit son président le 28 janvier.

Le tiers nord du territoire, où est installée la communauté chypriote turque, est géré par une entité non reconnue par la communauté internationale et seulement par Ankara.

La division de la petite île, ancienne colonie britannique, perdure depuis 1974, quand des troupes turques ont envahi le tiers nord de l'île en réponse à un coup d'Etat à Nicosie.

- Indépendance et conflit -

Le 16 août 1960, Chypre obtient son indépendance du Royaume-Uni. Une nouvelle constitution cherche à maintenir un équilibre entre les principales communautés de l'île.

Dans un traité, la Grande-Bretagne, la Grèce et la Turquie se donnent le droit d'intervenir si Chypre cherche à rejoindre un autre pays. A l'époque, des Chypriotes grecs souhaitent un rattachement à la Grèce.

Fin 1963, des violences éclatent entre les communautés chypriotes grecque et turque. En 1964, une force de maintien de la paix de l'ONU pour Chypre (UNFICYP) est créée.

Entre 1963 et 1974, quelque 2.000 personnes sont recensées comme disparues dans des affrontements intercommunautaires.

- Partition -

Le 15 juillet 1974, un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes grecs, visant à rattacher le pays à la Grèce, renverse le président de la République, Makarios III, archevêque de l'Eglise orthodoxe de Chypre.

Le 20 juillet, des troupes turques débarquent dans le nord de l'île, Ankara invoquant son droit à la protection de la minorité chypriote turque (moins de 20% de la population).

Trois jours plus tard, la junte militaire tombe à Athènes ainsi que ses protégés à Nicosie.

Le 30 juillet, la Turquie, la Grèce et le Royaume-Uni, garants de l'indépendance de Chypre, instituent une "zone de sécurité" sous le contrôle de Casques bleus de l'ONU.

En décembre, Mgr Makarios reprend ses fonctions.

Selon les autorités chypriotes grecques, le conflit a fait 3.000 morts et 1.400 disparus.

Il a entraîné d'importants déplacements de populations, touchant environ 162.000 Chypriotes grecs et 48.000 Chypriotes turcs, selon l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo (PRIO), et mettant fin à la mixité dans la quasi totalité des localités.

- République autoproclamée -

Le 15 novembre 1983, le chef de la communauté chypriote turque Rauf Denktash proclame la "République turque de Chypre du Nord" (RTCN) sur les 38% du territoire où sont déployées les troupes turques. Seule Ankara a reconnu cette entité.

- Premiers points de passage -

En avril 2003, un premier point de passage entre les deux parties de l'île est ouvert à Nicosie, suivi de plusieurs autres.

En 2004, les échanges de marchandises sont rétablis.

- Chypre et l'UE -

Le 24 avril 2004, l'ONU soumet à référendum un plan de réunification: les Chypriotes turcs l'approuvent largement (près de 65%) mais les Chypriotes grecs le refusent (à plus de 75%), estimant qu'il fait la part belle à l'autre communauté.

Le 1er mai, c'est donc divisée que la République de Chypre rejoint l'Union européenne, dont l'acquis communautaire ne s'applique ainsi qu'à la partie sud.

- Négociations infructueuses -

En septembre 2008, le président Demetris Christofias et le leader de la RTCN Mehmet Ali Talat relancent les discussions directes après quatre ans d'impasse.

Mais en 2012, les Chypriotes turcs rompent le dialogue en réaction à la prise par Chypre de la présidence tournante de l'UE.

De nouvelles négociations tournent court en 2014, puis reprennent laborieusement en mai 2015.

L'année 2017 est marquée par deux nouveaux rounds de pourparlers sous l'égide de l'ONU en Suisse, en janvier puis en juillet, mais les négociations échouent une nouvelle fois. Parmi les principaux points d'achoppement: la présence militaire turque, les ajustements territoriaux et les garanties sécuritaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/08/2018

Sur la semaine, le marché parisien abandonne 1,3%

Publié le 17/08/2018

A 08h00 en Allemagne
Indice des prix à la production de juillet.
source : AOF

Publié le 17/08/2018

Pendant ce temps, la SEC poursuivrait ses investigations

Publié le 17/08/2018

Communiqué de presse                                 Tours-en-Savoie, le 17 août 2018   Transfert du contrat de liquidité TIVOLY   TIVOLY…

Publié le 17/08/2018

Fox21 acquiert les droits d'adaptation du jeu vidéo à succès Vampyr, développé et coproduit par Dontnod Entertainment et édité par Focus Home Interactive, pour la production d'une série…