En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 386.50
+1.37 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 630.96
+0.69 %
7 220.11
+0.04 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Chute de popularité pour Macron (-11) et Philippe (-9), selon un sondage

| AFP | 269 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe (g), le 26 juillet 2017 à Saint-Etienne-du-Rouvray
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre Edouard Philippe (g), le 26 juillet 2017 à Saint-Etienne-du-Rouvray ( CHARLY TRIBALLEAU / POOL/AFP/Archives )

La cote de popularité d'Emmanuel Macron a chuté de 11 points en un mois, avec 43% seulement de "bonnes opinions", et celle d'Edouard Philippe en a perdu 9 à 46%, selon un sondage BVA diffusé mercredi.

Le chef de l'Etat a ainsi perdu un total de 19 points de popularité en trois mois et le Premier ministre en a perdu 13 durant la même période.

A la veille de la rentrée politique, une majorité de Français interrogés a désormais une "mauvaise opinion" d'Emmanuel Macron (55%, +11) et d'Edouard Philippe (50%, +8), selon cet observatoire mensuel pour La Tribune et Orange.

En 2007, à la même époque, Nicolas Sarkozy recueillait encore 57% de bonnes opinions. En 2012 en revanche, la cote de François Hollande (46%) était négative dès septembre.

Emmanuel Macron a surtout perdu en popularité auprès des sympathisants de droite (38%, -20), mais également auprès de ceux du Parti socialiste (51%, -13).

Nicolas Hulot reste quant à lui en tête des personnalités dont les Français souhaitent qu'ils aient "davantage d'influence", mais perd 4 points avec 40% d'opinions favorables. Il devance Jean-Yves Le Drian (34%), Alain Juppé (34%), Xavier Bertrand (33%) et Bruno Le Maire (33%), qui gagnent chacun 1 point.

Enquête réalisée en ligne du 28 au 29 août auprès de 1.162 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

dch/chr/jcc

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.