En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 776.33 PTS
+0.47 %
4 784.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
3 798.47
+0.58 %
DAX PTS
10 808.90
+0.63 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.00 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.31 %

Chômage: "gare à l'entourloupe", prévient Corbière

| AFP | 693 | 3.67 par 3 internautes
Le député de la France Insoumise Alexis Corbière (debout) à l'Assemblée nationale à Paris, le 26 juillet 2017
Le député de la France Insoumise Alexis Corbière (debout) à l'Assemblée nationale à Paris, le 26 juillet 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

"Gare à l'entourloupe !" a lancé jeudi le député de La France insoumise Alexis Corbière au lendemain d'une baisse du chômage à son plus bas niveau depuis 2014, affirmant, en contradiction avec les chiffres officiels, qu'"il n'y a jamais eu autant de gens radiés de Pôle emploi".

Interrogé sur la baisse de 0,8% du nombre de chômeurs en novembre, le député de Seine-Saint-Denis a estimé sur RTL qu'"il n'y a pas de quoi pétarader", rappelant que sur un an la baisse n'est que de 0,1%.

"Il n'y a jamais eu autant de gens radiés de Pôle emploi. Gare à l'entourloupe ! (...) Pour une personne qui trouve un emploi, il y en a huit qui sont radiées de Pôle emploi", a-t-il déclaré. "Moi, je crois qu'il y a un effet de prestidigitateur dans beaucoup de choses qui sont dites", a-t-il ajouté.

L'affirmation de M. Corbière est contredite par les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en six mois, 287.300 personnes ont été radiées des listes de Pôle emploi, un chiffre en baisse de 5% par rapport aux six mois précédents. Sur les mêmes six premiers mois du quinquennat Macron, 643.100 personnes ont quitté Pôle emploi en déclarant une reprise d'emploi.

M. Corbière est également revenu sur le projet de l'exécutif de durcir le contrôle des chômeurs. "Actuellement, un chômeur sur deux ne touche pas d'indemnités. Par ailleurs, ce que l'on appelle l'indemnité chômage, ce sont des cotisations. Personne n'a rien volé, les gens ont cotisé pour avoir droit à ça", a-t-il dit.

Pour lui, "les abus ne sont pas là": "je vais vous montrer un autre type d'abus qui coûte 60 à 80 milliards chaque année. C'est la fraude et l'évasion fiscale. Rien n'est prévu", a-t-il dénoncé.

"C'est une illusion d'optique que l'on met en place. Bien sûr qu'il y a des fraudeurs ici ou là, ça existe, mais ce n'est pas le problème. (...) Il y a un emploi pour douze demandeurs. Alors qu’est-ce qu'on va faire? (...) On va frapper sur des pauvres bougres? On va faire tomber des gens encore plus dans la pauvreté? Ca coûte cher à la société la précarité", a-t-il développé.

Interrogé par ailleurs sur le système des ruptures conventionnelles collectives, permises par la réforme du Code du Travail, M. Corbière a dit en avoir "assez de cette manière d'embobiner les gens". "Est-ce qu'il faut donner un outil supplémentaire à des grands groupes qui réalisent des profits pour licencier les gens, laisser éventuellement sur le carreau des salariés de plus de 50 ans (...) je ne veux pas de ça".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Le vaccin Dengvaxia® est approuvé en Europe pour la prévention de la dengue   Paris, France - Le 19 décembre 2018 - La Commission européenne a délivré une…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Le fabricant de mémoires informatiques Micron est attendu en net repli à Wall Street en raison de perspectives décevantes. Pour le trimestre en cours, le groupe technologique cible un chiffre…

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…