En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Catalogne: une déclaration d'indépendance "vide"

| AFP | 327 | Aucun vote sur cette news
Le président séparatiste de la Catalogne Carles Puigdemont, chante l'hymne catalan à Barcelone, le 27 octobre 2017
Le président séparatiste de la Catalogne Carles Puigdemont, chante l'hymne catalan à Barcelone, le 27 octobre 2017 ( LLUIS GENE / AFP )

Le Parlement de Catalogne n'a enfreint aucune loi en proclamant l'indépendance vendredi mais aucun pays de l'Union européenne "ne reconnaîtra un Etat catalan", selon Jean-Claude Piris, consultant en droit international à Bruxelles et ancien directeur des services juridiques du Conseil de l'UE pendant 23 ans.

QUESTION : la Catalogne a-t-elle le droit de proclamer unilatéralement son indépendance ?

REPONSE : n'importe quelle entité a le droit de déclarer son indépendance. Mais pour devenir un Etat, ça demande certes d'avoir un territoire, une population et des autorités, mais surtout, ce qui importe ici, c'est la reconnaissance de la communauté internationale.

Tout le monde a le droit de faire une déclaration d'indépendance, mais en soi cela n'a aucune conséquence au plan international. Il est fort probable que très peu d'Etats reconnaissent un Etat catalan. Je vous garantis que personne ne va le reconnaître au sein de l'UE.

Donc ça restera une déclaration vide. Ils (les Catalans) ne seront pas représentés dans les organisations internationales, ne siègeront pas à l'UE, ils ne pourront rien du tout et continueront à faire partie juridiquement de l'Espagne.

Q : cette déclaration d'indépendance unilatérale est-elle légale ?

R : c'est inimaginable qu'un tribunal international dise que le droit à l'autodétermination s'applique aux Catalans. L'UE est basée sur l'application de la règle de droit avant tout. Or, les Catalans n'ont pas le droit de décider qu'ils forment un Etat.

Ce droit ne s'applique qu'en cas d'oppression et d'exploitation d'un peuple. Cela a été le cas pour les colonies, comme l'explique un jugement de la Cour constitutionnelle du Canada de 1998 à propos de la sécession du Québec.

C'est vraiment réservé aux gens opprimés, qui n'ont pas le droit à la démocratie, qui sont mal traités. Or ce n'est pas du tout le cas de la Catalogne, qui jouit de tous les droits démocratiques.

Q : que va-t-il se passer maintenant ?

R : ce qui compte maintenant, c'est ce qui va se passer nationalement et dans la rue. Va-t-il y avoir des manifestations, des barricades ? Les gens vont-ils accepter et se soumettre ou y aura-t-il des violences ? Des gens vont-ils être arrêtés et jugés ? Il ne faut pas oublier que l'Espagne a connu une guerre civile il n'y a pas si longtemps, avant la Seconde guerre mondiale.

Mais le droit de l'UE continuera de s'appliquer en Catalogne, l'Espagne continuera à la représenter. Il n'y aura pas de contrôles aux frontières de la Catalogne avec l'Espagne ou de la Catalogne avec la France. Les Catalans continueront d'utiliser l'euro et d'être liés par tous les accords internationaux ratifiés par l'Espagne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…