5 397.15 PTS
-0.04 %
5 389.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 296.71
-0.18 %
DAX PTS
13 107.63
-0.14 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Catalogne: des "millions" de bulletins imprimés en France

| AFP | 155 | Aucun vote sur cette news
Des gens portent une urne à Barcelone le 2 octobre 2017
Des gens portent une urne à Barcelone le 2 octobre 2017 ( Josep LAGO / AFP )

"Plusieurs millions de bulletins" pour le référendum interdit de dimanche sur l'indépendance de la Catalogne ont été imprimés dans les Pyrénées-Orientales, a affirmé lundi à l'AFP Jordi Vera, le coordinateur du parti nationaliste catalan français "Oui au Pays Catalan".

"Plusieurs millions de bulletins ont été imprimés par des sociétés, chez nous", dans les Pyrénées-Orientales, mais "les personnes qui ont travaillé ne souhaitent pas pour l'instant sortir de l'anonymat, car des juges espagnols pourraient les mettre en examen et lancer des mandats d'arrêt internationaux", a-t-il ajouté à l'AFP.

"Certains sont de +Oui au Pays Catalan", d'autres non. Mais il fallait aider les Catalans du Sud à voter, à s'exprimer. On voulait montrer qu'on est solidaires et que les frontières ne nous séparent pas", a-t-il souligné.

Une vidéo d'un peu plus d'une minute, mise en ligne sur Youtube par le parti, montre des bulletins en train d'être imprimés, mis dans des cartons et acheminés en voiture en Espagne, avec des vues de la ville frontalière du Perthus, et un texto écrit en catalan +Es net, podeu passar+ (c'est OK, vous pouvez passer).

Un chanson de Lluis Llac, figure majeure de la culture catalane, intitulée "Venim des Nord, venim del Sud" (Nous venons du Nord, nous venons du Sud) accompagne la vidéo.

"Cette vidéo a été réalisée pour montrer que les Catalans de France avaient aidé les Catalans du Sud, car il s'agissait d'aider l'expression démocratique", a souligné M. Vera.

"Aujourd’hui, la violence physique exercée par la Guardia civil contre des citoyens pacifiques, souhaitant s’exprimer, est insupportable : les plus de 800 blessés identifiés rappellent le franquisme", a assuré par ailleurs +Oui au Pays Catalan" dans un communiqué.

"Madrid a violé les valeurs de l’Europe et du Traité sur l’Union européenne" et "nous demandons à la France et aux autres Etats européens d’appliquer l’article 7 du Traité de l’Union, qui prévoit la condamnation d’un Etat lorsque celui-ci viole le droit de citoyens", selon le texte.

Créé en octobre 2016, le parti a appelé à un rassemblement "pour la démocratie" lundi à 18H30 devant le consulat d'Espagne à Perpignan, afin de "réprouver la répression antidémocratique de l'Etat espagnol".

Le nouveau parti n'a pas de visée indépendantiste, contrairement à ses homologues espagnols, mais il revendique un statut spécial pour la Catalogne, proche de ce qui existe pour les territoires français d'Outre-mer.

Le président de la Catalogne Carles Puigdemont a affirmé dimanche que les habitants de sa région avaient gagné "le droit d'avoir un Etat indépendant qui prenne la forme d'une République", séparé de la monarchie espagnole, après cette consultation jugée illégale par la justice et que Madrid a tenté d'empêcher.

Selon l'exécutif catalan, le oui à un "Etat indépendant sous forme de République" l'a emporté à 90%, avec 2,26 millions de voix et un taux de participation de 42,3%.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

aufeminin, dont la cotation avait été suspendue en cours de séance lundi suite à l'annonce d'une offre du groupe TF1 pour reprendre la participation...

Publié le 14/12/2017

L'analyste n'est plus acheteur...

Publié le 14/12/2017

Dans une usine du groupe Sappi

Publié le 14/12/2017

Dalet se fend d'un communiqué pour faire part de deux nouveaux contrats auprès de deux de ses clients historiques en France et au Royaume-Uni : la...

Publié le 14/12/2017

Vinci, via sa marque Omexom et en joint-venture avec la société britannique Morgan Sindall, a remporté un contrat de conception-construction d'un nouveau réseau de transport d'électricité en…

CONTENUS SPONSORISÉS