En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 371.26 PTS
-0.50 %
5 367.50
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 299.57
-0.49 %
DAX PTS
12 539.96
-0.17 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.09 %

Catalogne: Corbière raille une "gamelle électorale" pour Mariano Rajoy

| AFP | 574 | Aucun vote sur cette news
Le député de la France insoumise Alexis Corbière à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 novembre 2017
Le député de la France insoumise Alexis Corbière à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 novembre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le député LFI de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière a estimé vendredi que le résultat obtenu jeudi soir en Catalogne par le Parti populaire, dont est issu le Premier ministre Mariano Rajoy, est une "débâcle électorale".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Public Sénat, le député insoumis a déclaré ne pas être surpris par les victoire des indépendantistes qui raflent la majorité au Parlement.

"Je pense que la tendance lourde qu'il faut retenir, c'est la sanction pour le Parti populaire de Mariano Rajoy (...) Quelle gamelle électorale!", a-t-il raillé. Selon lui, ce résultat est une sanction infligée au Premier ministre qu'il accuse "d'autoritarisme" et de "brutalité".

"On a quand même eu des élections où un des principaux leaders, M. Puigdemont, a fait campagne depuis Bruxelles parce que s'il rentrait dans son pays, il avait peur d'aller en prison et il y en a même un autre qui est en prison (Oriol Junqueras, leader du parti de gauche républicaine de Catalogne ndlr)", a-t-il dénoncé.

M. Corbière a également dénoncé "la violence" lors de du référendum interdit par Madrid, le 1er octobre dernier. Des images de la Guardia Civil empêchant des votants d'accéder aux bureaux de vote, avaient soulevé des critiques de plusieurs pays européens.

Interrogé sur la percée du parti de centre-droit Ciudadanos, arrivé premier en nombre de voix, il estime que c'est "une forme de En Marche espagnol". "J'aurais plutôt préféré que ce soit mes amis de Podemos qui fassent une fulgurante progression mais tout de même, ce que ça révèle, je le répète, c'est que celui qui aujourd'hui gouverne ce pays, M. Rajoy, est aujourd'hui ramené quasiment à un état de groupuscule électoral".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Les valeurs biotechnologiques devraient être entourées en bourse de Paris en ce début de semaine...

Publié le 23/07/2018

Nouvelle baisse du marché parisien en début de séance...

Publié le 23/07/2018

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé samedi que Mike Manley a été désigné directeur général en lieu et place de Sergio Marchionne, dont l’état de santé s’est dégradé. Mike Manley…

Publié le 23/07/2018

Worldline gagne plus de 3% à 52,80 euros, soutenu par la publication de résultats semestriels solides et le gain d'un contrat auprès de Commerzbank. La société française spécialisée dans les…

Publié le 23/07/2018

Actualité chargée pour la SSII...